fb_img_1483254918638

DECEMBRE 2017 : BILAN MARCHE + VELO

BILAN DES ACTIVITES PHYSIQUES

(MARCHE + VELO) 

DU MOIS DE DECEMBRE 2017

A 3 ANS, 1 MOIS et 6 JOURS POUR MA 2ème GREFFE RENALE

(30 ANS EN CONTINUITE AVEC LA 1ère GREFFE RENALE)

MARCHE (ville, forêt)

20171031_084346

         151,120 km parcourus

soit une moyenne de  4,874 km / jour

(Record : 272,400 km en août 2015)

Meilleure séance :

13,880 km le 09/12 (Record : 22,310 km en janvier 2016)

2017_12_23_16.41.01

 

Récapitulatif mensuel de l’activité « marche » (les 30 derniers jours !) :

DEC 2017

VELO (Course + vélo d’appartement + VTT)

20171223_160635-1

Course :  4 séances = 215,210 km

13600022_1193019550749657_1945183827260271734_n

Appartement : 2 séances = 28 km

20160816_064922

VTT : 1 séance = 8,040 km

TOTAL VELO =  251,250 km parcourus

Soit une moyenne de 35,892 km / séance

(Record = 537,060 km en août 2017)

Meilleures séances :

Course : 70,780 km le 24/12 (Record = 101,830 km en septembre 2017)

2017_12_24_13.08.04

Appartement : 15 km le 10/12 (Record = 25 km en juillet 2016)

2017_12_28_14.39.07

 

VTT : 8,040 km le 25/12 (Record = 52,054 km en août 2016)

2017_12_28_14.39.31

 

Vitesse maximale sur une séance :

41,6 km/h le 24/12 (Record = 52,300 km/h en octobre 2017)

2017_12_28_14.38.38

 

Récapitulatif mensuel  en temps passé sur les vélos :

35′ + 2 h 48 + 41′ + 1 h 53 +3 h 35 + 41′ + 2 h 40 = 12 h 53

Récapitulatif mensuel de l’activité « cyclisme » (4 semaines) :

2017_12_28_14.40.20

CONCLUSION :

Comme je le craignais, la période hivernale complique fortement les sorties cyclistes en extérieur, sous peine de faire du patin à glace plutôt que du vélo, alors j’ai réintégré le vélo d’appartement dans les activités, ce qui maintient de l’entraînement en cardio en vue de mes épreuves de ski hivernales qui approchent bien vite…

Bon bilan mensuel pour la marche, avec les week-end qui rattrapent fortement les jours de semaine !

Fin d’année oblige, je prépare le bilan annuel pour 2017 avec de nouveaux records établis par rapport aux deux années précédentes.

Donc, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour le bilan annuel et le mois prochain avec le premier bilan de l’année 2018 avec une activité exceptionnelle au programme : le ski !

A bientôt…

SPORTEZ-VOUS BIEN…

MERCI A MES DONNEURS

VIVE LE DON D’ORGANES, VIVE LA GREFFE

VIVE LE SPORT, VIVE LA VIE

tapis-coeur

point-fr-affiche-40x60-corrida-houilles

31/12/2017 : 46ème CORRIDA PEDESTRE DE HOUILLES

46ème CORRIDA PEDESTRE DE HOUILLES

La Corrida n’aura jamais aussi bien porté son nom. Inspirée de de la fameuse course-événement brésilienne organisée le dernier jour de l’année à Sao Paulo, notre 46ème édition se déroulera comme elle le 31 décembre. Depuis 1925  plusieurs millions de Paulisnatos célèbrent la Saint sylvestre en défilant, chantant et dansant dans les rues, autour de la mythique épreuve. Depuis 1972 la corrida de Houilles projette également le sport dans la ville, avec une épreuve labellisée IAAF qui, notamment par la qualité de son palmarès, fait partie intégrante de l’histoire de l’athlétisme sur route, se classant dans le Top 5 des 10 km mondiaux. Soyons-en sûr  cette édition 2017 sera riche en performances et plus que jamais – passage à l’année suivante oblige – sera l’occasion d’une fête mémorable qui se conclura comme de tradition par un exceptionnel feu d’artifice dans le parc.

Les performances de l’Ethiopien Imane MERGA en 2010 en 27’47’’ et de la Kenyane Viola KIBIWOT en 31’14 ‘’ l’an dernier sont gravées dans le marbre au palmarès de l’épreuve du macadam Ovillois.

Une personnalité est également invitée chaque année pour participer à l’événement et cette année, c’est Thierry BECCARO, animateur et acteur, qui sera à l’honneur.

12042017-t_beccaro

Ma participation :

Il fut un temps, que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, où je participais à cette corrida pédestre en faisant la course populaire de 5 km… puis, il fut le temps où avec Daniel nous n’allions assister qu’au feu d’artifice, dont je raffole et ne me lasse pas, même en hiver, c’est un éblouissement pour les yeux, et aujourd’hui, c’est le temps du bénévolat.

Affectée d’abord au poste de « Remise des dossards », puis « Remise des médailles », j’ai été présente de 10 h 30 à 17 h, à une température extérieure de 8°C, mais qui dit douceur, dit pluie et averses, avec le vent en rafales en prémisses de la tempête Carmen annoncée pour la nuit prochaine, mais l’ambiance était chaleureuse et festive, digne d’un 31 décembre.

20171231_125033

20171231_145010

20171231_191713

Ce fut l’occasion de revoir des gens perdus de vue, et de faire de nouvelles connaissances amicales.

Comme à son habitude, un ami cyclo, adepte des marathons aux quatre coins du monde, se déguise à chaque course…

20171231_140913

20171231_140921

Le parrain de cette édition, Thierry BECCARO, était très abordable, souriant et très agréable, passant même à la cantine où les bénévoles avaient un repas de servi, serrant les mains sans compter… J’y ai eu droit en venant à mon stand de remise de dossards !

20171231_120331

Pour ce qui est de la Course, c’est le Suisse Julien Wanders qui a été le plus rapide…

Et pour conclure ce dernier jour de l’année, le merveilleux feu d’artifice apporte son lots de lumière et de féerie que j’apprécie avec mes yeux de « grande enfant » !

Fin janvier, un apéritif suivi d’un buffet seront offerts à tous les bénévoles ayant participé à cet événement, pour les remercier de leur présence, et être reconnaissants de l’utilité de ces personnes qui donnent de leur temps pour pouvoir faire vivre leur ville en créant des manifestations internationales.

Belle nouvelle année à tous avec le souhait de la réalisation de tous vos projets, beaucoup d’amour, et plein de petits bonheurs qui rendront la vie belle !

2018

valise

J – 8 : 10èmes JEUX MONDIAUX TRANSPLANTES HIVER à ANZERE

J – 8… le temps de penser aux valises !

Voici les terrains de jeux à Anzère pour la semaine tant pour le ski alpin que pour le ski de fond et les raquettes :

ALTITUDES

  • 2462m
    SOMMET
  • 1039m
    DÉNIVELÉ
  • 1423m
    EN BAS

DOMAINE SKIABLE

    • PISTES BLEUES

      21%

    • PISTES ROUGES

      64%

    • PISTES NOIRES

      16%

    • PISTES

      14

    • KM PISTES

      58 km

    • DOMAINE SKIABLE

      16 ha

Types de pistes

Le domaine s’étale sur 58 kilomètres de pistes réparties en 12 km de pistes bleues, 37 km de pistes rouges et 9 km de pistes noires. Elles sont toutes préparées avec soin pour offrir les meilleures conditions aux skieurs. Les pistes se situent entre 1500 et 2500 mètres d’altitude. Sur la Place du Village, un téléski et un tapis roulant (gratuit) accueillent les débutants et les enfants pour une pratique en toute sécurité.

Les infrastructures

  • 1 télécabine
  • 3 télésièges
  • 7 téléskis
  • 3 tapis roulants
  • 1 boardercross
  • 1 flypark
  • PISTES

DOMAINE SKI DE FOND

La piste de fond ¨le Go¨ s’étend sur un peu plus de 3,5 kilomètres. Elle serpente à travers les mélèzes et les sapins et offre un paysage magnifique. Quasiment plate tout au long du parcours, elle est idéale pour l’apprentissage du ski de fond et permettra aux plus expérimentés d’admirer des chalets à l’architecture typiquement valaisanne. La piste de ski de fond est mise à disposition gratuitement. 

FOND

DOMAINE POUR RAQUETTES

La station d’Anzère propose plusieurs parcours de raquettes de différentes distances. Le sentier des Mayens vous fera découvrir les bisses et les anciennes habitations des Grillesses, le sentier des Braconniers vous emmènera de la station jusqu’au pierrier sauvage des Rousses alors que vous pourrez sillonner la forêt depuis le départ du télésiège des Rousses. Il est également possible de pratiquer la randonnée sur des chemins balisés et préparés avec soin.

RAQUETTES

***

Bon, au moins, le cadre a l’air sympa…. j’aurai pris l’air quoi qu’il en soit… et j’espère le plaisir d’avoir renoué avec le ski alpin, depuis longtemps délaissé !

Pour ce qui est des dernières nouvelles, 200 concurrents sont attendus, de 4 à 74 ans, représentant 25 pays.

La radio suisse en parle, journal midi du 25/12/2017 :

http://www.rhonefm.ch/audioplayer/html/popup.html

http://www.rhonefm.ch/fr/podcasts/journal-midi-don-d-organes-anzere-et-arbaz-attendent-les-mondiaux-d-hiver-des-transplantes-988944

LOGEMENT :

Voici où nous logerons, au CHALET LA TAUPINIERE :

CHALET

Magnifique chalet idéal pour les familles à 150 mètres de la place du village, du Spa & Wellness et à 20 minutes en voiture de Crans Montana. Chalet sur 3 étages avec hall d’entrée depuis la route et garage individuel comprenant : Rez : salon, bar avec TV, cuisine ouverte avec 2 plaques de cuisson, hotte de ventilation, lave-vaisselle, frigo, congélateur, machine à café, table à manger, radio. Deux chambres avec chacune 2 lits simples, une salle de bains avec bain et WC, un WC séparé. 1er étage : salon avec TV, DVD, radio et CD, cheminée, table à manger. Cuisine ouverte avec 4 plaques de cuisson, hotte de ventilation, four, four à vapeur, bouilloire, machine à café, lave-vaisselle, frigo. Une chambre avec 2 lits simples, une chambre avec un lit double et une salle de bains avec bain et WC. 2ème étage : une chambre avec 2 lits simples, une chambre avec 3 lits simple et une salle de bains avec douche et WC. Chalet équipé du Wifi et de matériel de puériculture (lit de voyage avec matelas, chaise haute, matelas à langer).

salon

vue chalet

Je vais presque regretter de devoir sortir faire des épreuves au froid !!! mdr

RESTAURANT :

L’EDEN sera notre QG pour les trois repas quotidiens…

restaurant

restaurantedenpanorama

***

Les valises sont bien avancées, je dis bien « les », parce que je ne sais pas voyager léger, en plus pour aller aux sports d’hiver, les affaires sont quand même plus encombrantes que pour partir à Malaga au mois de juin… Heureusement, je suis en voiture qui a mis, elle aussi, ses habits d’hiver !

Gardez le fil du blog et rendez-vous, la semaine prochaine, à J – 1 pour un dernier article avant le départ…

A bientôt et très belle fin d’année à vous tous…

 

 

 

373288

J – 15 : 10èmes JEUX MONDIAUX TRANSPLANTES HIVER à ANZERE (SUISSE)

J – 15… ça approche !

A 15 jours du départ pour rencontrer les Helvètes, voici les dernières nouvelles fraîches, comme la neige d’ailleurs, qui est tombée en abondance ces derniers jours,

Prévisions pour aujourd’hui

.légèrement couvert

Vendredi.
Samedi.
Pistes
36/58 km
Installations
10/12

icon_snow Bulletin d’enneigement

Hauteur de la neige
200 cm
90 cm dans la station
Etat de la neige
poudreuse
Dernière chute de neige
il y a 3 jours
Hauteur de la neige en station à 1500 m 90 cm
Hauteur de la neige au sommet du domaine skiable 2420 m 200 cm
Dernière chute de neige en station le il y a 3 jours
Dernière chute de neige (domaine) le il y a 3 jours
Neige fraîche en station (depuis 24 h) 0 cm
Neige fraîche sur les pistes (depuis 24 h) 0 cm

Si vous avez raté le 1er épisode de cette saga hivernale suisse qui va entamer cette nouvelle année, je vous suggère de relire l’article sur ce même blog intitulé  « J – 31 : du 07/01 au 13/01/2018 : 10èmes jeux Mondiaux Transplantés d’Hiver à ANZERE (SUISSE) », qui se trouve à la suite de celui-ci, mais chronologiquement, qui le précède ! J’adore vous embrouiller !

Alors, tout de même un petit rappel pour les étourdis ou non-habitués de ce blog ; je me suis inscrite pour participer aux 10èmes Jeux Mondiaux des Transplantés d’Hiver à ANZERE en SUISSE du 7 au 13 janvier 2018…

53 ans d’âge biologique mais 20 ans dans ma tête (et mon corps !!) et toujours aussi motivée quand il faut se lancer des défis sportifs, vivre de nouvelles expériences et ce, grâce à mes donneurs et la vie qu’ils m’offrent depuis 30 ans de greffes rénales avec mes deux greffons… et en plus, j’ai toujours des fans, des supporters, des proches, des amis, des connaissances qui  me soutiennent et m’encouragent à le faire, et ça, j’adore parce que je sais que c’est sincère !

J’espère que tous mes supporters des derniers jeux mondiaux de Malaga seront encore présents pour cette nouvelle aventure humaine et sportive et qu’ils m’insuffleront autant d’énergie, voire plus, parce qu’il va faire froid là-bas, il va me falloir des ondes positives et « chaleureuses » !

Un grand merci dès à présent à tous ceux qui m’ont déjà envoyé des petits messages d’encouragement en précisant qu’ils attendraient avec impatience de mes nouvelles du Valais… ! Vous m’aviez d’ailleurs beaucoup étonné à Malaga par votre réactivité à chacun de mes messages passés de là-bas… ça me faisait chaud au coeur et je me suis faite la réflexion « ils sont au taquet !! »…

Pour en revenir à l’Equipe de France, on dirait que l’hiver, la neige, le froid attirent moins que l’été, la mer et le soleil, à en juger par le peu de participants pour constituer l’équipe de France ! 60 sportifs à Malaga (Espagne) en juin contre 8 à Anzère (Suisse), de 8 à 60 ans, et la parité est respectée, 4 femmes, 4 hommes ! En même temps, les disciplines sont divisées par trois aussi et les sports d’hiver sont des activités très spécifiques. En 2014, aux derniers jeux mondiaux d’hiver à La Chapelle d’Abondance, l’Equipe de France était constituée tout de même de 40 compétiteurs.

Mais peu importe, la quantité n’a jamais fait la qualité !

Voici la tenue officielle de l’Equipe de France, un pantalon et un blouson :

20171216_154116

20171216_154242

Cela me fait toujours quelque chose de porter ce genre d’équipement avec le mot « FRANCE », on le voit à la télé pour les grands sportifs, et là, c’est moi qui représente mon pays, j’ai l’impression de faire partie de la même famille, Ce sont « MES JEUX », « NOS JEUX OLYMPIQUES A NOUS TRANSPLANTES », et ils méritent d’être connus pour prouver, une nouvelle fois, que « La greffe, ça marche », que « donner sauve des vies »….et que nous ne cesserons pas d’honorer nos donneurs pendant ces compétitions et bien au-delà dans nos vies quotidiennes.

Et tout cela, c’est « GRÂCE » à ma greffe, et non pas « A CAUSE » de ma greffe !! Toujours voir le côté positif des choses et en faire une force et un plaisir ! Depuis 30 ans, j’ai réussi à allier greffe, sport et plaisir !

Note à moi-même :

NE PAS ENVOYER DE CARTES POSTALES DE LA SUISSE…! 

Mais pourquoi me direz-vous ? Enfin, surtout ceux qui ne connaissent pas l’épisode récent malheureux de Malaga.

Pour information, pour ceux qui n’ont pas suivi mes aventures espagnoles, plus précisément à Malaga, en juillet dernier, lors de ma participation aux Jeux Mondiaux des Transplantés, j’avais envoyé 30 cartes postales le 1er juillet de Malaga, et je les ai bien postées dans une boîte aux lettres et non mises à la poubelle, comme j’ai pu en douter un moment, j’ai deux témoins qui peuvent le confirmer, et bien, aucune à ce jour, soit 5 mois 1/2 plus tard, n’est arrivée à destination en France !

Donc, disons que je ne ferai pas plus confiance à la poste suisse que je ne le fais désormais à la poste espagnole. Je me contenterai des mails, SMS, réseaux sociaux, pour donner de mes nouvelles et en plus ce sera immédiat !

Gardez le fil du blog et rendez-vous à J – 8 la semaine prochaine… D’ici là, passez un très bon réveillon et un joyeux Noël !

20171216_094107

 20151212_152813_LLS

 

WTGF-Winter-Games-Logo-Horizontal

J – 31 : Du 07/01 au 12/01/2018 : 10èmes JEUX MONDIAUX TRANSPLANTES D’HIVER en SUISSE

LE COMPTE A REBOURS EST LANCE…

J – 31 avant ma participation aux…

10èmes JEUX MONDIAUX DES TRANSPLANTES D’HIVER

à ANZERE (SUISSE) du 07 au 12 JANVIER 2018

C’est en France que se sont déroulés les premiers Jeux Mondiaux d’Hiver des Transplantés : à Tignes en 1994, puis à Pra-Loup en 1996. Ensuite l’équipe de France s’est déplacée à Snowbird (Utah 1999), Nendaz (Suisse 2001), Bormio (Italie 2004) et Rovaniemi (Finlande 2008). Ils se sont de nouveau déroulés en France à Ste-Foy-Tarentaise en 2010 puis à Anzère en Suisse en 2012 et enfin à La Chapelle d’Abondance en Haute-Savoie en 2014.

En 2018, c’est à ANZERE en Suisse, pour la seconde fois, que se dérouleront les 10èmes JEUX MONDIAUX DES TRANSPLANTES D’HIVER

Description de l’événement par les organisateurs :

Avec des vues à couper le souffle sur les Alpes suisses et des pistes soignées à plus de 2400 m, Anzère, avec son voisin Arbaz, est la destination idéale pour rencontrer des personnes transplantées du monde entier dans un environnement amical et amusant.

Avec des compétitions dans de nombreuses disciplines différentes : ski (G, super G, slalom, slalom parallèle), ski de fond (3 km et 1 h), biathlon,  snowboard, curling, sans oublier les raquettes, les World Transplant Winter Games offrent des défis et de l’excitation pour nous laisser de formidables souvenirs.

24 pays devraient y être représentés.

Les donneurs vivants et les familles de donneurs pourront faire partie de cette fête de la vie en participant à l’une des compétitions suivantes : slalom géant – ski de fond 3 km et raquettes 2 km.

En parallèle, est organisée pour la 3ème année la « NICHOLA’S CUP », un camp pour les jeunes de 8 à 15 ans, en mémoire de Nicholas Green, un jeune garçon américain qui a été tué en Italie et dont la famille a fait don de ses organes au bénéfice des autres.

Les enfants transplantés non accompagnés du monde entier sont invités à une semaine de plaisir sur la neige, à se mêler à d’autres enfants transplantés et à gagner leur confiance et leur indépendance.

« Les Jeux Mondiaux des Transplantés : une compétition où tout le monde est gagnant. Ils ont tous été sauvés grâce à une transplantation vitale leur offrant une opportunité pour une vie meilleure. Sans donneurs, aucune de ces transplantations n’aurait été possible. »

Les Jeux mondiaux démontrent que la transplantation sauve des personnes leur permettant de vivre comme les autres et de pratiquer leurs sports favoris. Une personne transplantée peut vivre comme les autres et profiter de la vie sans limites. Les Jeux sont un hommage aux donneurs et à leurs familles.

Le don d’organes, je dis oui !

La station

Les deux villages sont situés à 1500 mètres d’altitude sur un versant ensoleillé de la Vallée du Rhône, offrant une vue magnifique sur les Alpes Suisses, ils constituent donc une destination parfaite pour les athlètes et leurs accompagnateurs. A Anzère, village piétonnier au pied des pistes, toutes les installations sont accessibles en ski ou grâce aux services de navettes régulières. Pour les non-skieurs, il existe de nombreux parcours de randonnée accessibles en raquettes, et les plus aventureux pourront s’essayer à la luge sur la longue piste sécurisée et dédiée uniquement à cette activité qui se trouve aux Rousses. La station d’Anzère est un endroit idéal pour les rencontres et les échanges. 

station

Anzère est depuis longtemps habituée à organiser et recevoir des événements d’importance, et son comité d’organisation se fait une joie de recevoir les participants. 

***

Ma participation :

Le ski est un sport que j’ai apprécié assez jeune en compagnie de mon frère, où nous allions au moins une fois par an aux sports d’hiver avec nos parents et de la famille. A l’époque, je passais déjà des épreuves, avec les flocons, les étoiles (4), la fléchette, les flèches (bronze), les chamois (argent), je ne sais même pas si tout cela existe encore ! Puis à l’âge adulte, j’ai eu une grosse coupure, pour y revenir, plus de 20 ans après, une année avec ma nièce et ma maman, et constater que rien n’avait été perdu… C’est quand même agréable un sport que l’on reprend comme si on l’avait arrêté que quelques mois et non pas des années… il n’y en a pas beaucoup où l’on puisse faire ces constatations ! Puis, il y a 2 ans, un stage à La Bresse où je n’avais fait que du ski de fond et du biathlon.

1012590_987334861332984_5963005716899012711_n

20160109_110945-1

Quand je vous dis que ça remonte loin mes souvenirs de ski, je ne vous mens pas… j’ai fait des progrès par la suite, j’ai gagné en assurance !!

108

Je me lance donc un nouveau défi dans des épreuves où je suis plus qu’irrégulière dans l’entraînement, je vais compter sur mes connaissances acquises plus jeunes et sur mon endurance concernant le ski de fond… Paris n’est pas la région idéale pour pratiquer les sports d’hiver !

Ce seront mes 4èmes jeux Mondiaux des Transplantés mais mes 1er Mondiaux d’Hiver…

J’ai opté pour le ski alpin avec le Géant (lundi 8/01 à 9 h), le Super G (mardi 9/01 à 9 h), le Slalom (mercredi 10/01 à 9 h) ; pour le ski de fond avec le 3 km (lundi 6/01 à 14 h) et l’épreuve sur une heure (mercredi 10/01 à 14 h) ; pour les épreuves en équipes avec les Raquettes en équipe de 3 (mardi 9/01 à 17 h) et le Ski de fond par équipe de 3 (jeudi 11/01 à 14 h).

Le programme de la semaine :

programme

Anecdote : lorsque je préviens ma nièce et filleule de ma participation aux jeux mondiaux d’hiver, elle me demande « tu vas faire du ski… ou des raquettes ! »… Moi, faire des raquettes ?? oui, mais pas que ! Je croyais pourtant qu’elle me connaissait bien, mais a priori… non. Je lui réponds donc « Soyons fous !! » et je lui énumère mes 5 disciplines en individuel et 2 en équipe. Et sa réponse est imparable et sans doute réaliste « Oui, effectivement, t’es folle !!! ».

20171014_144837

En attendant, l’équipement est complet, merci à Marine et Dominique pour les différents prêts vestimentaires et d’accessoires, ce qui prouve bien que je n’étais pas allée aux sports d’hiver depuis quelques années… ça promet mais faites-moi confiance, une fois sur place et engagée, je donnerai le maximum de moi-même pour relever ce premier défi de l’année 2018 et honorer encore et toujours mon donneur pour la force qu’il me donne quotidiennement !

Année 2018 qui s’annonce chargée sportivement parlant et par là même émotionnellement de par différents challenges sportifs entre transplantés, dont ces jeux d’hiver qui sont le 1er, puis suivront les nationaux en mai, et les européens en juin. Puis d’autres projets personnels me trottent aussi dans la tête mais je vous en réserve la surprise en attendant qu’ils mûrissent !!

Mais 2018 sera aussi une année charnière dans notre vie avec Daniel de par…. nos 20 ans de mariage (oups ! on va dire que c’était hier et que nous n’avons pas changé !), mais surtout par un changement de situation professionnelle qui fera que nous profiterons bien plus de notre havre de paix en Sologne, et nous pourrons nous y projeter définitivement, j’espère, en cours d’année !

A suivre, donc…et rendez-vous à J – 15 pour un nouvel article sur les 10èmes Jeux Mondiaux des Transplantés d’Hiver avec les dernières news !

41nejY-nJCL

LIVRE : ‘L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINEAU » de Zoé BRISBY

« L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINEAU« 

de Zoé BRISBY

Résumé :

Maxine, fringante nonagénaire, a décidé de faire l’école buissonnière et quitte sa maison de retraite. Pour son périple, elle a besoin d’une voiture et cherche à faire du covoiturage. C’est alors qu’elle rencontre Alex, 25 ans, un peu perdu à cause d’un chagrin d’amour, qui a une place de libre dans sa voiture.

Un road-trip frais et plein de surprises où les événements s’enchaînent au même rythme que les sentiments.

Une rencontre peut-elle être le départ de l’aventure la plus belle de votre vie ?

Mon avis :

Après « La solitude du gilet jaune », que j’avais beaucoup aimé, ce livre est le 2ème de cette auteure, où elle fait se rencontrer deux personnages de génération différente, que tout oppose au départ, mais qui vont apprendre à se découvrir, s’aider, se motiver, l’un apportant bien plus qu’il ne l’imagine à l’autre.

Maxine, la « mamie », apparaît comme une femme forte, ayant beaucoup voyagé, bien vécu mais qui révèle une certaine fragilité quand elle se livre sur sa vie privée et cet aspect est très touchant et va permettre à Alex, jeune homme timide, renfermé, blessé affectueusement, de se sentir utile en essayant de l’aider. Ces deux là vont partager un bon nombre d’aventures et de mésaventures, autant d’occasions pour qu’ils s’ouvrent l’un à l’autre et avancent dans la même direction…

Ce livre est une bouffée d’oxygène avec beaucoup d’humanité, d’humour, écrit dans un rythme effréné, et qui soulève également des sujets délicats comme la vieillesse, la maladie, les maisons de retraite, la fin de vie… mais sans que ce soit moralisateur, juste une étape de la vie que chacun aborde différemment.

La fin m’a fait verser une petite larme non pas que ce soit triste, mais la fin des aventures de deux êtres qui se sont découverts » et comme le dit si bien Maxine à Alex :  « Ce n’est pas du chagrin, mais de la nostalgie et de la peur. Tu te dis que tout est fini et que tu repars à zéro mais c’est faux ». Voilà pour les lecteurs aussi, c’est la nostalgie d’avoir fini ce livre et de ne plus suivre les aventures de ces deux héros.

Et pour comprendre le titre du livre, il faut lire celui-ci sans tarder, je ne peux rien dire de plus !

Extraits :

« L’homme s’avança vers Maxine.

- Hé, je vous connais vous !

…Je vous reconnais, je vous ai déjà vus !

Alex tira Maxine par le bras, il voulait s’enfuir. Mais, la vieille dame resta de marbre et lui dit de rester calme. Elle ne semblait pas du tout apeurée.

- Bien vu. Nous sommes Cary Grant et Grace Kelly.

- Qui ? demanda l’ivrogne dont l’haleine avinée flotta jusqu’aux narines d’Alex.

- Kanye West et Beyonce.

L’homme afficha une moue dubitative mais il était clair qu’il essayait de faire tourner ses méninges engourdies.

- Non, je suis sûr de vous avoir déjà vu quelque part. A télé je crois…

La vieille dame ne se démonta pas.

-Vous allez à la boulangerie ?

La question le désarçonna.

- Euh, oui.

- Nous aussi ! C’est sûrement là qu’on s’est croisés.

Le duo fit mine de s’en aller mais l’homme ne voulait pas en rester là.

- Vous allez à quelle boulangerie ? demanda-t-il suspicieux.

- Vous allez à celle qui est près de l’église ?

- Non.

- Nous non plus. »

 

fb_img_1483254918638

NOVEMBRE 2017 : BILAN MARCHE + VELO

BILAN DES ACTIVITES PHYSIQUES

(MARCHE + VELO) 

DU MOIS DE NOVEMBRE 2017

A 3 ANS ET 5 JOURS POUR MA 2ème GREFFE RENALE

MARCHE (ville, forêt)

20171031_084346

         94,380 km parcourus

soit une moyenne de  3,146 km / jour

(Record : 272,400 km en août 2015)

Meilleure séance :

8,920 km le 11/11 (Record : 22,310 km en janvier 2016)

2017_11_27_08.19.01

Récapitulatif mensuel de l’activité « marche » (les 30 derniers jours, donc les deux premiers jours sont isolés !) :

2017_11_30_19.19.08

2017_11_30_19.20.08

VELO (Course)

20171019_100629(0)

Course : 6 séances

TOTAL VELO = 387,860 km parcourus

Soit une moyenne de 64,643 km / séance

(Record = 537,060 km en août 2017)

Meilleure séance :

80,420 km le 19/11 (Record = 101,830 km en septembre 2017)

2017_11_27_08.19.49

Vitesse maximale sur une séance :

51,700 km/h le 19/11 (Record = 52,300 km/h en octobre 2017)

2017_11_27_08.20.07

Récapitulatif mensuel  en temps passé sur les vélos :

2 h 47 + 3 h 17 + 2 h 59 + 2 h 45 + 3 h 58 + 10′ (test d’effort) + 2 h 28 = 18 h 24

Récapitulatif mensuel de l’activité « cyclisme » (4 semaines, donc 1 sortie début de mois isolée !) :

2017_11_30_13.44.24

2017_11_30_13.47.02

 

 

 

 

 

 

2017_11_30_13.47.22

CONCLUSION :

« Peut mieux faire », comme diraient certains profs !

Oui, le vélo j’ai manqué trois séances sur le mois, mais le total de kilomètres est quand même acceptable ! enfin, moi, je trouve… et puis mes absences étaient justifiées, soit pour raisons météorologiques ou soit pour faire un gros bilan pour mes 3 ans de greffe et là, j’ai eu les félicitations de ma Néphrologue et de mon Cardiologue de par mes bons résultats…donc, je suis quand même une « bonne élève »… tout ceci grâce en grande partie à l’activité physique et au vélo en particulier !!

Oui, la marche, je n’ai pas le total de kilomètres mensuel souhaité, loin de là, c’est même la première fois de l’année que j’ai un compteur de kilomètres mensuel en marche inférieur à 100 km, parce que ma résolution de faire la moitié du trajet domicile – bureau à pied le matin et le soir, soit environ 10-11 km de marche quotidiennement, est beaucoup moins réalisable dans cette période pré-hivernale… la pluie, le froid, la nuit ne me procurent pas de plaisir pour aller au bureau, par contre pour sortir le chien en forêt, pas de problème, bien couverts, bien chaussés, et se mettre au sec rapidement, ça ne pose pas de problème mais arrivée défaite au bureau, ça ne le fait pas !

Rendez-vous le mois prochain avec un nouveau et dernier bilan mensuel de l’année 2017 avec par la suite, un bilan annuel de toutes les activités en comparaison avec les années précédentes… Oups, la calculatrice va chauffer, je sens ça !! Et n’oubliez pas votre dose de Paracétamol parce que ça va faire mal à la tête tous ces chiffres, moi-même, je ne suis pas sûre de m’y retrouver !!

SPORTEZ-VOUS BIEN…

MERCI A MES DONNEURS

VIVE LE DON D’ORGANES, VIVE LA GREFFE

VIVE LE SPORT, VIVE LA VIE

tapis-coeur

20171129_083452

29/11/2017 : CONSULTATION NEPHROLOGUE NECKER DU BILAN 3 ANS de ma 2ème GREFFE RENALE

LE MOT DU JOUR : « PLUS QUE PARFAIT ! »

Des examens du 23/11 effectués en hôpital de jour pour le bilan des 3 ANS pour ma 2ème greffe rénale en découlent des résultats que va m’interpréter ma Néphrologue, enfin de ce qu’elle a pu recevoir, car, par exemple, le fameux DFG (Débit de Filtration Glomérulaire), n’a pas livré encore ses conclusions !

Outre la consultation habituelle avec l’énoncé des constantes, qui sont plus que parfaites (créat = 87), la lecture du relevé de tension que j’ai prise sur 5 jours (bémol, un Holter est à faire en début d’année – cf. photo ci-dessous, moyenne sur 5 jours), le traitement (pas de changement), l’état général global (le signalement d’un oedème sur le dessus du pied gauche, dû au Certican, mais qui ne me gêne en aucun cas pour le moment), les prochains rendez-vous en mars, il y a la parenthèse administrative avec le dossier médical à remplir pour ma participation prochaine aux Jeux Mondiaux des Transplantés d’Hiver en Suisse en janvier 2018 et surtout avoir le feu vert pour s’y rendre…

Je lui avais communiqué les deux certificats à remplir jeudi dernier, lors de mon passage en hôpital de jour, afin qu’elle en prenne connaissance. Et là son enthousiasme fait plaisir à voir, elle est ravie de ma forme, de mes projets futurs sportifs, et me félicite encore pour mon test d’effort du 21 novembre dernier qui l’a « estomaquée », non, je crois que le mot n’est pas trop fort !!! Et à cela moi je dis « Merci le vélo !!). Déjà en juillet, elle avait noté dans mon dossier médical « A remporté 2 médailles d’argent aux jeux Mondiaux à Malaga ! » en me précisant « C’est important pour vous mais c’est important pour nous aussi, c’est génial !! Tenez-moi au courant pour ceux de janvier, passez-moi un mail ! ».

2017_11_29_07.01.21

Un peu de tourisme avec le magasin Dior et sa décoration sur le thème des montgolfières et la Tour Eiffel vue de l’enceinte de l’Hôpital Necker.

20171129_083452

20171129_102230

20171129_102238

Donc rendez-vous pris dans 4 mois, fin mars, car « je suis une jeune greffée », m’a-t-elle dit ! (ça fait toujours plaisir à entendre !), et à cela je lui rétorque mais avec mes deux greffes, je suis à 30 ans ! Et là elle rigole, et fait un peu la moue par la suite quand je lui dis que mars sera sans doute notre dernière consultation ensemble de par ma nouvelle vie qui s’annonce loin de l’agitation parisienne. D’emblée, elle me dit qu’elle fera un courrier au prochain Confrère qui prendra la suite qu’elle connait très bien mais moi je ne m’interdis pas de revenir à Necker car j’adore cette équipe de jeunes néphrologues, très à l’écoute, enthousiaste, avenante, bienveillante… bref je les « kiffe » comme disent les jeunes et je suis une « jeune greffée » donc je peux me le permettre !

A bientôt

Prenez soin de vous…

fete_3_ans

25/11/2014 – 25/11/2017 : 3 ANS pour ma 2ème GREFFE RENALE

Déjà 3 ANS pour mon petit dernier, j’ai envie de dire… et je suis sûre que beaucoup de mes amis et proches diront la même chose ! Oui le temps passe vite, mais peut-être parce que la vie est intense, rythmée, remplie d’événements chaleureux, le tout dans une grande sagesse, et que c’est sans doute ce que l’on appelle la sérénité !

20141126_145408-624x351

Du moins, c’est ce que je ressens depuis 3 ans, avec cette deuxième greffe pour mes 50 ans, un beau cadeau pour le passage de cette dizaine parfois redoutée, mais ma philosophie de vie avait déjà bien changé depuis plus longtemps, avec la première greffe déjà en 1987.

Lorsque l’on connait la maladie et ses imprévus relativement jeune, en pleine construction de sa vie d’adulte (22 ans !), avec l’annonce de l’insuffisance rénale terminale du jour au lendemain avec une créatinine à 2000 (norme de 80 à 100), une urée à 5 g (norme inférieure à 0,50 g), de l’oedème aux poumons, de l’oedème au cerveau, une dialyse branchée à la fémorale en urgence, une hémorragie au débranchement, 3 jours en état critique, et qu’on s’en sort, alors il faut remercier le destin et intégrer cet intrus dans son quotidien, en adoptant une philosophie de vie différente en se créant des priorités, des petits bonheurs au quotidien qui rendent la vie agréable, et en s’entourant de personnes positives, avec qui vous pouvez avancer sur la même route… Carpe diem…

Je rappelle pour les nouveaux ou les étourdis : 1987, à l’âge de 23 ans, 1ère greffe de rein d’un donneur décédé, greffe qui a duré 27 ans / 2014, à l’âge de 50 ans, 2ème greffe de rein d’un donneur décédé, sans repasser par les dialyses entre les deux greffes = 30 ANS de greffes rénales cumulés, 3 étapes de vies dans la continuité (naissance, 1ère greffe, 2ème greffe) ! Je sens que ceux qui n ‘ont pas l’habitude sont noyés dans les chiffres… J’adoooore !

GarminConnect_20170910-133406

DSC_6596 (2)_LI

Une greffe est forcément un événement bouleversant quel que soit l’âge auquel on en bénéficie… C’est la mort qui re-donne la vie… C’est pour cela que l’on parle beaucoup de « re-naissance » après une greffe, mais c’est aussi une continuité de NOTRE vie, une vie différente sans nul doute que si l’on n’avait pas été malade mais tellement riche aussi et en quelque sorte une force qui nous aidera tout au long de notre parcours.

« Ne pas regretter ce que l’on n’a pas et apprécier ce que l’on a »... Wouah, c’est beau ce que je viens de dire… ou plutôt écrire… Je ne sais pas si je l’ai piqué à quelqu’un mais ça me plaît bien !

30 ANS de vie en tant que greffée rénale qui ont été riches en événements et rencontres, et ce n’est pas fini, je compte fidéliser ce deuxième greffon, au moins aussi longtemps que le premier !

Vous me connaissez, j’adore les défis, et celui-là est de taille, mais ne me fait même pas peur !

J’aime ma vie de greffée et ce sont les rencontres que je fais qui me l’embellissent encore plus et me la rendent magnifique !

Alors merci à toutes ces personnes que je croise sur mon chemin, à ma famille, mon mari, les proches pour leur présence à mes côtés.

20171007_153325

Je croque la vie à pleine dents… n’est-ce pas Serge, celui que je nomme « mon Coach » au vélo !

P_20171118_1921251

Et MERCI A MES DONNEURS ET A LEUR FAMILLE POUR AVOIR DIT « OUI AU DON D’ORGANES »

VIVE LA GREFFE, VIVE LE DON D’ORGANES

cadeau greffe

hopital_de_jour-2997733

23/11/2017 : DFG pour BILAN à NECKER des 3 ANS pour ma 2ème GREFFE RENALE

Année impaire, en ce qui me concerne, veut dire année du « DFG » parce que c’est un examen qui se fait tous les deux ans en hospitalisation de jour, et que le premier que j’ai effectué était en 2015, pour les « 1 an » de ma 2ème greffe rénale, dont j’ai pu bénéficier, vous aurez donc fait le calcul, en… 2014 ! Bravo vous devenez experts en chiffres et surtout incollables sur mon histoire médicale personnelle !

Qu’est-ce que le « DFG » ? le Débit de Filtration Glomérulaire, mais encore, me direz-vous ?

Le débit de filtration glomérulaire (DFG) est le volume de liquide filtré par le rein par unité de temps. C’est une valeur qui permet de quantifier l’activité du rein.

***

Ci-dessous le carton d’invitation du CHU :

« Comme convenu, nous vous attendons en hôpital de jour du service des explorations fonctionnelles rénales (…). Vous présenter pour 8 h 00 le jeudi 23 novembre 2017.

Le but de l’examen que vous allez effectuer est de déterminer si vos reins fonctionnent correctement. Pour réaliser cet examen, nous nous injecterons un produit permettant de mesurer votre fonction rénale. Ce produit sera injecté en une fois ou bien administré dans une perfusion continue. Toutes les heures, nous vous demanderons de vider votre vessie et nous réaliserons des prélèvements sanguins. Pour ne pas avoir à vous piquer plusieurs fois, un petit tube (cathlon) sera laissé en place dans votre veine durant tout le temps de l’examen. Pour maintenir un débit d’urine suffisant, nous vous demanderons de boire de l’eau au début de l’examen de 250 à 500 ml) puis après chaque prise de sang (environ 150 ml).

Le jour de l’examen vous devez être à jeun. Un petit déjeuner et un déjeuner vous seront servis. Important : si vous avez des médicaments à prendre, apportez votre traitement pour la journée. 

Vous allez devoir nous apporter vos urines sur 24 h, pour cela, veuillez vous référer à la feuille jointe…. »

***

Comment ne pas résister à cette invitation…

Je vais vous faire vivre l’examen maintenant comme si vous y étiez, de façon chronologique :

6 h 45 : Départ de la maison en taxi conventionné

8 h : Arrivée dans le service d’explorations fonctionnelles rénales en hôpital de jour.

20171123_074124

8 h 30 : Marquage au fer rouge, non, je rigole, marquage au bracelet bleu, au cas où j’aurai des idées de fuite, puis installation dans la chambre de 4 fauteuils où nous serons 3 et j’étais donc en compagnie de deux hommes…. euh, plutôt deux tombes !! C’est la première fois que je fais cet examen dans des salles mixtes, alors, là mauvaise pioche, j’ai envie de dire, un « bonjour » et un « au-revoir » en 7 heures !! Comme j’ai regretté mes deux précédents en compagnie de George (ma soeur de greffe de Martinique) et Christelle non greffée, avec qui nous avions bien papoté !

20171123_084926

20171123_082418

20171123_082542

9 h 15 : L’infirmière s’occupe de moi… après avoir commencé par les deux Messieurs, tout se perd, je vous dis !! Elle récupère mes urines de 24 h (3 bouteilles avec un total de 2,9 litres pour environ 2,2 l de boissons ingurgitées hier), elle me demande d’aller vider ma vessie dans les petits flacons qui ornent la chambre, elle me pèse, me prend la tension et me pose le fameux cathlon. Et là dilemme, bras gauche, bras droit ? Vu qu’à gauche, ma fistule a disparu récemment (avril 2017), on va privilégier le droit et là, comme j’appréhendais, les veines roulent à ses premiers piques, mais assez douée, l’infirmière s’en sortira rapidement et sans trop d’hésitation. C’est dans ces moments-là que je regrette ma fistule car avec elle, pas de besoin de garrot, les veines étaient très palpables…paix à son âme !

20171123_094001

Maintenant que je suis parée avec ce joli cathlon, l’infirmière va prélever 17 tubes de sang pour le bilan des 3 ans de la greffe rénale, puis va injecter un produit iodé utile pour la suite de l’examen (DFG), puis terminer par une injection de sérum physiologique pour éviter les caillots en attendant les prochains prélèvements qui vont se faire toutes les heures.

20171123_091653

Elle me donne 2 verres d’eau à boire avant le prochain prélèvement qui aura lieu à 10 h 15.

9 h 30 : Petit déjeuner servi, enfin… moi qui ai l’habitude de le prendre à 5 h 30 tous les jours, je commençais vraiment à crier famine !

20171123_094426

10 h 15 : Je vide ma vessie, l’infirmière me fait un prélèvement avec 4 tubes prélevés, passe du sérum physiologique et me donne un verre d’eau à boire avant le prochain prélèvement qui aura lieu à 11 h 15.

11 h 15, 12 h 15 et 13 h 15 : Idem que 10 h 15.

12 h 30 : Déjeuner servi…. couscous, comme là-bas dit !!! avec un Kaki en dessert, la première fois que je vois un kaki à l’hôpital, moi j’adore ça, mais le problème à l’hôpital, c’est que tout arrive froid, voire gelé… donc je l’ai ramené et le dégusterai dans un autre cadre qu’une chambre d’hôpital !

20171123_121856

14 h 15 : je vide ma vessie, je me pèse (+ 800 kg par rapport au poids d’avant examen, mais c’est normal !), l’infirmière me prend la tension (12/8), elle fait le dernier prélèvement de 4 tubes et me libère du cathlon au bras, m’invitant à descendre 3 étages en dessous pour effectuer l’écho doppler des greffons.

Conclusion : 6 prélèvements, 37 tubes prélevés, 6 pipis, 7 verres d’eau, 1 petit déjeuner et 1 déjeuner.

15 h 30 : Echo doppler, 1/2 heure y sera consacrée afin de regarder les 4 reins ; commençons par les trois fainéants : le rein initial droit qui est un peu gonflé car ils y ont raccordé des « trucs » !, donc normal ; le rein initial gauche est tout, tout petit, presque invisible, normal aussi ; le premier greffon dans la fosse iliaque droite a des kystes signes de vieillissement, normal aussi ; et le meilleur pour terminer, le petit dernier dans la fosse iliaque gauche, ma fierté, seulement 3 ans mais vaillant, faisant le boulot de quatre, c’est peu dire, il est en pleine forme !

20150909_153413 (2)

Bref, une journée harassante, non je rigole, juste un peu longue, un « Marathon neckerien » (de 6 h 45 le départ à 17 h le retour), et heureusement pour moi, parce que cette fois-ci je ne pouvais pas trop compter sur les personnes qui partageaient ma chambre pour discuter, que j’avais emmené ce qu’il fallait pour passer le temps (liseuse, MP3, téléphone portable, faire des photos pour agrémenter ce blog !

Merci au personnel soignant qui est toujours très agréable en hospitalisation de jour.

Rendez-vous maintenant le 29 novembre avec la consultation avec ma Néphrologue pour interpréter les résultats.

A bientôt donc…

MERCI A MES DONNEURS POUR CE MERVEILLEUX CADEAU QUI ME REND LA VIE BELLE