Archives mensuelles : octobre 2014

De l’espoir pour les greffes

Une nouvelle piste contre le rejet de greffe

30 octobre 2014

Un cocktail de thérapie cellulaire et d’anticorps monoclonal a permis à des chercheurs de l’Inserm d’empêcher un rejet de greffe chez la souris, et ce sans instauration d’un traitement immunosuppresseur à long terme.

Îlot de Langerhans pancréatique, GLUT2 et insuline  - Marquage en immunofluorescence pour GLUT2 (en vert) et l'insuline (en rouge) sur une coupe de pancréas de rat.  GLUT2 est un des transporteurs du glucose : cet isoforme majeur des cellules des îlots de Langerhans du pancréas permet une synthèse et une sécrétion d'insuline adaptée à la glycémie. Les transporteurs du glucose de la famille GLUT sont des protéines présentes dans la membrane des cellules. Leur bon fonctionnement est essentiel à la régulation de la prise alimentaire, qui vise à adapter les besoins et les dépenses énergétiques de notre organisme. Le système nerveux et le système endocrinien jouent un rôle-clé dans ce processus. Image réalisée au Centre de Recherche des Cordeliers, Paris. © Inserm, U872

Îlot de Langerhans pancréatique, GLUT2 et insuline

Réduire le traitement immunosuppresseur administré en cas de greffe : voilà l’objectif de deux équipes Inserm travaillant à Paris* et à Nantes**. Si les immunosuppresseurs permettent d’éviter le rejet d’un organe greffé en inhibant de façon très forte le système immunitaire, leurs effets indésirables sont importants, avec notamment un risque accru d’infections ou de cancers. De plus, ces traitements doivent être maintenus à long terme, pendant toute la vie du greffon. La mise au point de solutions alternatives est donc plus que souhaitable !

La stratégie étudiée par les deux équipes Inserm consiste à rendre le système immunitaire du receveur tolérant vis-à-vis du greffon, de manière à ce qu’il l’accepte durablement. Un concept tout à fait crédible à en croire les résultats de l’étude qu’elles viennent de mener chez la souris : les chercheurs ont en effet réussi à rendre un rongeur tolérant à son greffon grâce à l’association d’une thérapie cellulaire et d’un anticorps monoclonal. « Les souris ont conservé leurs allogreffes d’îlots pancréatiques plus de 100 jours. On peut donc considérer qu’elles tolèrent leur greffon à long terme », résume Sylvaine You*, coauteur des travaux.

Cellules dendritiques tolérogènes et anticorps anti-CD3

Le traitement administré aux animaux comprenait des cellules dendritiques rendues « tolérogènes » et l’anticorps anti-CD3. Les cellules ont été produites à partir de cellules souches prélevées de la moelle osseuse des souris « receveurs ». Après huit jours de culture, une partie de ces cellules sont devenues des cellules dendritiques fonctionnelles, capables d’activer des lymphocytes T allogéniques (c’est-à-dire provenant d’une autre souche de souris). Mais une autre partie des cellules placées en culture, celles qui ont adhéré au fond de la boîte de culture, sont non seulement incapables de stimuler des lymphocytes T allogéniques, mais ils peuvent surtout inhiber leur activation. Ces cellules dendritiques autologues sont dites « tolérogènes ».

Les anticorps monoclonaux administrés en parallèle à ces cellules ciblent une protéine présente à la surface des lymphocytes T (CD3). « Ces anticorps éliminent les lymphocytes T effecteurs qui détruisent le greffon, ils mais épargnent les lymphocytes T régulateurs qui contribuent à l’établissement d’une tolérance immunitaire vis-à-vis du greffon« , explique la chercheuse.

Une immunosuppression de 5 jours seulement

Les chercheurs ont constaté que l’administration de chacun de ces produits, séparément, ne permettait pas de rendre les animaux tolérants à la greffe. En revanche, leur injection conjointe un jour avant la greffe, associée à une nouvelle dose d’anti-CD3 par jour pendant les 4 jours suivant, ont permis la survie du greffon pendant plus de 100 jours, sans autre traitement ! Ceci suggère un effet synergique entre les deux thérapies. « L’effet immunosuppresseur des anti-CD3 est transitoire (2-3 semaines). Le stock de lymphocytes T se reconstitue par la suite, mais les nouveaux lymphocytes sont incapables d’éliminer les cellules du greffon. Nous avons montré que les lymphocytes T régulateurs, qui n’ont pas été éliminés par les anti-CD3, se retrouvent dans des proportions augmentées. Nous supposons qu’ils interagissent de manière privilégiée avec les cellules dendritiques tolérogènes. Ces dernières présenteraient les antigènes des cellules du greffon aux lymphocytes T régulateurs, qui contrôleraient et inhiberaient alors durablement l’activation des lymphocytes T effecteurs contre la greffe. Il s’agit d’un effet spécifique à la greffe, à priori sans conséquence sur l’efficacité du système immunitaire contre des infections ou des cancers« , selon la chercheuse.

Bientôt pour l’homme ?

Il est maintenant tentant de tester une telle stratégie chez l’homme. D’autant plus que les deux composantes du traitement sont deux produits actuellement en développement clinique. Les cellules dendritiques autologues tolérogènes font actuellement l’objet d’un essai clinique de phase I dans le contexte de greffes rénales (essai européen « the ONE study ») et peuvent être produites de façon conforme aux normes imposées par les autorités de santé. Quant aux anticorps anti-CD3, ils ont déjà été testés chez l’homme dans le traitement de maladies auto-immunes, notamment celui du diabète de type I dans des essais de phase II et III. « Si nos résultats expérimentaux sont très encourageants, il faudra bien sûr adapter le protocole à l’homme. On peut supposer qu’il faudra appliquer un traitement plus puissant : pour maintenir la survie du greffon sur le long terme, on peut envisager des administrations répétées de cellules dendritiques tolérogènes et d’anti-CD3« , estime la chercheuse.

Notes

*unité 1151 Inserm/CNRS/ Université Paris Descartes, Institut Necker-Enfants Malades, Paris

**unite 1064 Inserm/Université de Nantes

Source

MC Baas et coll. J. Immunol, édition en ligne du 24 septembre 2014

Week-end…forestier

La citation pour cet article est toute trouvée :

« QUAND ON N’A PAS DE TÊTE, IL FAUT AVOIR DES JAMBES ! »

Vous allez vous rendre compte qu’elle correspond bien à ce qu’on a vécu ce week-end…

Samedi matin, belle balade en forêt avec Dalton (4 km), avec les belles couleurs d’automne, un peu pluvieuse mais malgré tout très agréable. Après avoir enchaîné avec le plein de courses habituel, Daniel se rend compte de la disparition de son trousseau de clés de la maison. Il décide de retourner sur le parking où l’on était garés, persuadé avoir perdu ses clés lorsqu’il a retiré sa parka avant de remonter dans la voiture en fin de balade. Rien sur le parking, il va au Commissariat au cas où quelqu’un aurait ramené les clés après les avoir trouvées. Mais il revient bredouille !

Ce genre de situation m’est déjà arrivée en sortant Dalton, je pers les clés de voiture en début de balade, je m’en rends compte assez vite, je refais et refais le tour avec Dalton, mais rien. Et comme c’était les clés de voiture, je ne pouvais pas rentrer chez moi, d’autant plus que les clés de maison étaient dans la voiture. Daniel travaillant, appel au secours à Maman pour qu’elle vienne me chercher ! Et c’est le lundi, lorsque j’appelle le Commissariat que j’appris que les clés avaient été ramenées très vite au Commissariat, ne me laissant aucune chance de les retrouver…

Parenthèse fermée, revenons à celles de Daniel.

L’après-midi, nous avions décidé d’aller au cinéma, voir chacun un film, parce qu’en désaccord sur les titres. Au lieu de cela, nous décidons d’aller refaire le parcours dans sa totalité en forêt pour tenter de retrouver les clés. Quatre zones particulières étaient ciblées susceptibles d’être l’endroit fatidique : le lieu où l’on a fait des photos, le lieu où l’on a sorti les capuches pour s’abriter, le lieu où Daniel a reçu un coup de fil et sorti son téléphone, puis le lieu où il a retiré sa parka où les clés auraient pu tomber de sa poche.

Comme lorsqu’on se marie, c’est pour le meilleur et pour LE PIRE ! je suis solidaire et l’accompagne pour la recherche qui va s’avérer infructueuse !

De retour à la maison, le manteau à peine enlevé, il me brandit son trousseau de clés, qu’il venait de trouver sur un meuble de l’entrée, en me disant : « Tu vas me tuer ». Alors là oui, ce n’est pas l’envie qui me manquait. Ah sacré Daniel ! Je devrais te remercier de me faire faire de la marche en extérieur pour me sortir un peu de mon tapis !! 9,7 km pour cette journée épique !

Dimanche, il n’y a eu aucune anecdote exceptionnelle…  Mais je ne désespère pas, il y en aura d’autres, je pense qu’il n’y a pas un jour où Daniel ne cherche pas quelque chose ! Ah si, Daniel, pour me remercier d’avoir été solidaire avec lui la veille, m’a proposé de me faire une poêlée de champignons cueillis tout frais en forêt… Je ne sais pas pourquoi mais j’ai décliné l’offre !!!

Finalement il n’y aura pas eu de séance cinéma, juste un DVD en retard « HYPERCHONDRIAQUE » avec Dany BOON et Kad MERAD. C’est un film qui détend un dimanche après-midi chez soi…

Autre projet concrétisé ce week-end. J’ai réservé deux billets pour assister en direct, le 9 novembre, dans une salle de cinéma, au concert des VIEILLES CANAILLES (Johnny Halliday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc). C’est la première fois que l’on assistera à ce genre d’événements diffusés de la sorte dans une salle de cinéma. Je trouve le concept très intéressant !

Et n’oubliez pas, il est encore temps de passer à l’heure d’hiver. On a reculé d’une heure, donc on a dormi une heure de plus, vous me suivez toujours. Demain il sera trop tard si vous arrivez une heure en avance au bureau, vous passerez une mauvaise journée et hors de question de demander à ce que l’on vous paie l’heure supplémentaire !

Bonne semaine à tous, qui pour ma part, se clôturera le 31 octobre, par une petite prise de sang pour un bilan mensuel !

Pour terminer, quelques photos des couleurs automnales en forêt en ce moment…

20141025_084324

20141025_084854

20141025_090206

20141026_080641

Week-end… à REIMS pour RATJ 2014

Après avoir récupéré ma voiture chez le carrossier pour réparation des dégâts dus à la tempête de grêle de juin 2014  ayant sévi en région parisienne, alors que j’étais à Biarritz pour les Jeux nationaux des transplantés et dialysés, départ avec Marie-Laure (soeur d’une amie greffée) pour REIMS pour participer en tant que bénévole au stand de TRANS-FORME au cours de la RATJ 2014 (« REIMS A TOUTES JAMBES ») pour sa 30ème édition.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Samedi soir, rendez-vous convivial à une « Pasta Party » pour faire connaissance des coureurs et des bénévoles participant à cette RATJ 2014.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

Dimanche matin, 7 h 30 sur le stand pour l’installation avec Martine, Hervé, Marie-Laure, Angélique, Didier, Caroline et Anne-Marie

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

10633831_10202611834886786_5701173943048491989_o

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

 

Concernant les coureurs greffés : engagés sur le 10 ikm, Anna, greffée du coeur, David, greffé rénal, Sabine greffée des poumons; ci-dessous en interview sur France Bleu en direct.

10403681_10202568662570612_3891533291321258671_n

 

Seul engagé sur le semi-marathon, Sylvain, greffé rénal, qui fera un temps exceptionnel de 1h42′ ce qui lui vaudra le « challenge des greffés » pour sa performance.

Un podium en hommage aux greffés sera organisé, tant les bénévoles greffés que les coureurs greffés, avec l’intervention d’un professeur de Néphrologie du CHU de Reims. La présence sur le stand de trois médecins néphrologues, transplanteur pour l’une d’elles, du CHU de REIMS, a été très importante de par l’information diffusée. De nombreuses cartes de donneur ont été distribuées avec des gens très à l’écoute du message sur le don d’organes.

1939925_10202569575153426_6958207717732139701_n

 

 

 

 

 

 

David et sa médaille du 10 km

David et sa médaille du 10 km

 

 

 

 

 

 

Un week-end ensoleillé plein de belles rencontres pour une bonne cause, dans une ambiance festive, ce qui explique les déguisements avec perruques ou femme des cavernes. Une manifestation très bien organisée, avec des retombées sans nul doute très positives pour notre combat sur le don d’organes. A renouveler sans modération !!

 

Week-end… de mes 50 ans

A force d’entendre « 50 ans ça se fête », je me suis prise au jeu. Dès mes 49 ans passés, et découvrant que le 11 octobre 2014 tombait un samedi, je savais que je voulais organiser une petite fête pour cet événement !

Voulant faire de cet anniversaire un moment exceptionnel, je décide de le faire en Loir et Cher, la nouvelle région chère à notre coeur et de notre future retraite. Je commence à tester un peu les gens pour savoir qui est prêt à faire le déplacement et passer un week-end entier en Province. Les réponses étant satisfaisantes, je m’atèle, secondée de mon frère, à trouver un lieu. Notre choix se portera sur le Château de Chémery.

Cet été, premiers repérages de la salle louée au château, des chambres d’hôtes qu’il propose à l’intérieur, et prospection pour trouver des gîtes, hôtel ou studio pour loger les invités,

Le traiteur était tout trouvé en la société « CHAMBORD PRESTIGE » où officie mon frère.

Voilà pour la petite histoire la naissance de cet événement.

Nous voici le 11 OCTOBRE 2014 et je vais essayer de vous relater le déroulement de ce week-end magique !!

LE LIEU : CHÂTEAU DE CHEMERY (41)

Château du XIIIème et XVème siècle qui, pour la petite histoire, a appartenu à Alain SOUCHON jusqu’en 1981, date à laquelle les actuels propriétaires l’ont acquis.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

IMG_3908

 

 

 

 

 

 

 

IMG_3915

IMG_3924

 

 

 

 

 

 

 

LA SALLE et LES CHAMBRES :

Le château possède une salle de 230 m2 avec mezzanine, cheminée, et cinq chambres d’hôtes.

IMG_3992

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

10632784_10204745099890653_1740537298250407720_n

LE TRAITEUR : CHAMBORD PRESTIGE

Le repas du samedi soir servi à table pour 43 personnes et un repas sous forme de buffet pour le dimanche midi pour 40 personnes. Ce fut de grands moments culinaires appréciés de tous, le tout servi avec de bons vins de la région.

IMG_3921

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

DSCF4143

 

 

 

 

 

 

DISCOURS :

Un petit discours de ma part pour remercier les invités d’avoir répondu présents à mon invitation en faisant parfois plusieurs centaines de kilomètres et de m’avoir consacrée un week-end entier. L’occasion également de parler du don d’organes, et d’avoir une pensée pour les êtres chers disparus qui ont dû être ravis de nous voir tous réunis pour cet événement.

IMG_4004

PORTRAITS ET GROUPE :

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

ANECDOTES :

Bon là je vais un peu balancer des noms, mais prenez cela au dixième degré, c’est juste pour pimenter un peu l’article.

1- Mon cousin Christophe qui arrive avec 3 heures de retard ! Il s’est trompé d’adresse. Au moins on sait quoi lui offrir pour son anniversaire, soit un GPS, soit une montre !

2- Sur mes plans de table, le fameux Christophe et sa petite famille, soir 5 personnes, était à notre table à mon mari et moi-même, De ce fait, nous nous sommes retrouvés 2 à une table de 7. Nous avons donc squatté la table de mon frère, en attendant l’arrivée du retardataire !

3- Dimanche matin, lors de la visite de notre petite maison dans la prairie, à 25 km de Chémery, 40 personnes surgissent dans la maison où Dalton les attend de « pattes » fermes. Outre la visite de la maison, Dalton fut la petite attraction. Voici ses impressions :

Corinne (ma cousine) ne sait pas lancer un ballon. Elle me le lance sur le toit du garage. On a dû lui dire que je sautais comme un kangourou, mais quand même…

J’aime bien jouer au football avec Anton, Kostia, Alexis et Théophraste parce que ce sont des pros du ballon !

Olivier est impressionnant au jeu de la force, mais je gagne quand même toujours !

Par contre, j’ai fait peur à Elisabeth et Alissa, je m’en excuse, moi je les aime bien aussi mais je ne sais pas être calme !!!

Dominique et Pierre, pendant ce temps-là, récoltait le peu de noix qu’il restait après le passage de la tondeuse vendredi.

4- Concernant la soirée, force est de constater que nous ne sommes, ni Daniel, mon époux, ni moi, des DJ dans l’âme !!

5- Dimanche midi, au moment du départ des invités, la pression est tombée, le manque de sommeil aidant, et ce fut un petit craquage en direct mais c’était des larmes de joie car tout s’était bien passé. On se promet à cet instant de faire des cousinades !! N’est-ce pas Corinne, Edith et Sylvie ?

REMERCIEMENTS :

1- Un grand merci à ma nièce Marine qui a consacré un samedi entier pour faire du shopping avec moi pour trouver ma tenue. Je me suis entièrement livrée à son jugement et je ne l’ai pas regretté.

2- Merci à tous mes invités d’avoir lu attentivement toutes les informations que je diffusais par mails.

3- Merci à Corinne, Patrick (les nantais) et Astrid (absente) de m’avoir envoyée ou apportée des fleurs dont je profite au bureau cette semaine.

20141014_133007

4- Merci à Marine, Nikola, Evelyne de leurs cadeaux. Marine et Nikola ont pensé à ma santé fragile, en m’offrant respectivement un bracelet avec des pierres de grenat avec beaucoup de propriétés positives et une écharpe pour ma gorge. Avec ça, je devrai avoir la forme toute l’année !

5- Merci à tous les invités d’avoir participé au « pot commun » et vous êtes invités à venir voir le fruit de votre participation, à savoir un petit sas d’entrée en véranda, quand vous le souhaitez.

6- Merci d’avoir rempli mon livre d’or qui laisse à jamais les traces de cet événement magique.

6- Merci à CHAMBORD PRESTIGE par l’intermédiaire de mon frère sans qui la soirée n’aurait pas eu « le même goût » !!

Voilà j’espère que ce résumé vous plaira.

Je voulais faire de cet anniversaire un moment exceptionnel, grâce à vous tous, vous en avez fait un événement inoubliable ! soyez en remercié.

Et pour vous dire à quel point ce fut extraordinaire, j’ai fait la « une » du journal local !

2014-10-13 15.41.29

MERCI, MERCI, MERCI. JE VOUS AIME

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19/10/14 : REIMS A TOUTES JAMBES

Reims à Toutes Jambes – édition 2014
équipe et stand TRANS-FORME – informations importantes
Vous allez courir pour l’association TRANS-FORME
ou vous allez participer comme bénévoles au stand TRANS-FORME – CHU Reims
un grand merci à vous tou(te)s !
Un petit mot sur cette équipe peu ordinaire :
 au 6 octobre 2014: 24 coureurs dont 6 coureurs sur le semi-marathon et 18 sur le 10 km
parmi les coureurs, 4 greffés prendront le départ du 10 km : Anna (greffée cardiaque), Sabine(greffée
pulmonaire) David (greffé rénal) et Sylvain, greffé du rein sur le semi-marathon ;
 + de 10 bénévoles sur le stand, qui sera partagé avec le CHU de Reims et parmi eux : Christel, Martine,
Angélique (greffées rénales), Caroline (greffée du foie), Michel et Claude (greffés du cœur).
Une grande nouveauté cette année nous aurons un stand sur la place d’Erlon (en face du restaurant
l’Apostrophe) que nous partagerons avec le CHU Reims – service transplantation rénale . Quelques
médecins vont assurer le dépistage de l’insuffisance rénale auprès du grand public le dimanche matin.
Il est possible de se déguiser, le thème de cette année : couleurs flashy – clowns
- Pour récupérer le dossard
Pour le groupe «équipe du cœur» : à la pasta party le samedi 18/10 dès 19h
Pour le groupe Cristal-Union ou autres rémois : soit via Hervé, soit au stand le dimanche matin, soit à la pasta
party le samedi 18/10 dès 19h soit directement au stade Delaune aux horaires affichés sur le site www.ratj.fr
Attention ! Si vous allez chercher votre dossard directement au stade Delaune , merci de me
le dire pour que je ne retire pas votre dossard le vendredi dans l’après midi.
Pour ceux ou celles qui auront oublié, RV le dimanche matin au stand de la place d’Erlon- Pour récupérer la chasuble
Pour les coureurs et les bénévoles : soit au stand le dimanche
matin, soit à la pasta party le samedi 18/10 dès 19h
Le débardeur est Jaune fluo , sans manches, de taille L, elle vous sera prêtée le temps de la course
En portant la chasuble à l’effigie de Trans-Forme,
vous devenez porteur d’un message fort sur le
don d’organes sur le Reims à Toutes Jambes
IMPORTANT : compte tenu de son coût, elle est prêtée le
temps de votre course et devra être rendu auprès du
stand, sauf pour les greffés à qui elle est offerte.
Si vous souhaitez le conserver, vous pouvez l’acquérir au prix de :
10 € à l’ordre de Trans-Forme
- La pasta party (samedi soir 18 octobre 2014 – 19h30)
 Cafétéria de CORA Cormontreuil (autoroute A4 sortie Reims Cormontreuil)
samedi 18 octobre à 19h30 devant la cafétéria
Tarifs : 6 € (présentation du dossard)
Menu : Coupelle de crudités au choix, Pâtes à volonté (bolognaise, carbonara ou saumon), Riz au lait et
caramel ou salade de fruits frais – 1 eau Carola 50cl et 1 boisson Gatorade
merci de me dire qui vient
- Les points forts du dimanche 19 octobre 2014
 mise en place du stand : opérationnel à 8h, il sera démonté à 14h
 Photos de groupe devant le stand de Trans-Forme sur la place d’Erlon :
◦ 8h30 pour les coureurs du semi-marathon
◦ 11h00 pour les coureurs du 10 km
◦ 13h45 avec tout le monde après la remise du trophée sur le podium
 remise du trophée « RATJ 2014 – challenge des greffés » offert par la ville de Reims à l’association
TRANS-FORME et le Pr RIEU le remettra à la ou au greffé(e) désigné(e) par l’association.
◦ 13h20 au stand Trans-Forme : RV à tous les coureurs (surtout les greffés) + bénévoles pour la
remise du trophée qui s’effectuera sur le podium de France Bleu (il faut être sur place pour être
appelé). La ville de Reims souhaite que tous les greffés montent sur le podium
◦ de 13h30 à 13h45 : intervention du chef du service néphrologie / transplantation rénale du CHU
Reims de Martine VARIN sur le don d’organes et l’activité greffe en région Champagne Ardenne
 départ des courses
Horaires des courses Type de course Lieu de départ Fléchage
11h30 10 km France Bleu Parvis de la cathédrale
vert
9h00 Semi-marathon des Notaires rouge
Toutes les épreuves partent de la rue Libergier, du parvis de la Cathédrale de Reims, la distance entre le stand et
le parvis de la cathédrale est de 600 m soit 10 min à pied environ.- Les consignes
Situées dans les Basses Promenades, accessibles dès 7h du matin le dimanche 19 octobre.
Accès : les consignes sont situées à 700m de la ligne de départ.
en transports en commun : arrêt Reims gare centre
à pied : accès dans la zone par l’entrée située côté Bd du Général Leclerc, proche place d’Erlon.
- Les vestiaires
Situés dans les Basses Promenades et accessibles dès 7h du matin le dimanche 19 octobre.
Accès : les vestiaires sont situés à 700m de la ligne de départ.
en transports en commun : arrêt Reims gare centre
à pied : accès dans la zone par l’entrée située côté Bd du Général Leclerc, proche place d’Erlon.
- Les douches
Les coureurs peuvent se doucher après leur course, en se rendant au 41 rue de Talleyrand, dans les douches de
la piscine Talleyrand. Accès sur présentation du dossard uniquement. Accès au bassin possible pour se baigner
(port du bonnet et maillot de bain obligatoires).
- Les Ravitaillements
Semi-marathon : 5 points tous les 5km et 3 points d’épongement (*) entre les ravitaillements.
(*) Ne pas oublier l’éponge, remise dans le sac des coureurs
10 km : 1 point d’eau
- Les plans des parcours
Sur le site ,www.ratj.fr cliquer sur l’onglet «courses ».
- Le chant de l’équipe TRANS-FORME
Vous allez chanter un couplet de la Licorne, ci-joint les paroles (les gestes vous seront montrés sur place) :
Y’avait des gros crocodiles
Et des orangs-outangs
Des affreux reptiles
Et des jolis moutons blancs
Des chats, des rats, des éléphants
Il ne manquait personne
À part la plus mignonne
La jolie Licorne.
* * * * * * * * * * * * *
Bon courage et bonne course à tou(te)s !
Renseignements : www.ratj.fr
Martine VARIN – mvarin08@orange.fr – portable : 06 09 74 41 81

Encore une belle manifestation en perspective où j’aurai la chance de participer en tant que bénévole au stand Trans-Forme our délivrer le message sur le don d’organes.

 

Miss Orléanais est greffée du coeur

Solène Salmagne, nouvelle Miss Orléanais

Solène Salmagne a été couronnée, ce dimanche, Miss Orléanais. Elle succède à Flora Coquerel, Miss Orléanais et Miss France 2014, présente à la cérémonie. La nouvelle Miss Orléanais a ému le jury en parlant de sa greffe du cœur. Prochaine étape pour elle : l’élection Miss France!

  • D.Cros
  • Publié le 06/10/2014 | 11:25, mis à jour le 06/10/2014 | 12:15
Solène Salmagne et Flora Coquerel. © Comité Miss Orléanais pour Miss France.
© Comité Miss Orléanais pour Miss France. Solène Salmagne et Flora Coquerel.
L’élection de la 22 ème Miss Orléanais a eu lieu, ce dimanche, à la salle des fêtes de Montargis. Solène Salmagne a été couronnée en présence de Flora Coquerel, Miss France 2014.
© Comité Miss Orléanais pour Miss France.
© Comité Miss Orléanais pour Miss France.

Cette Eurélienne est originaire de la commune de Nogent-le-Roi. Elle a été élue miss Eure-et-Loir en juin dernier.

Solène Salmagne greffée du cœur, s’engage pour le don d’organes

Son discours, en juin comme en ce mois d’octobre, a ému les membres du jury :  » Je suis engagée pour le don d’organes, parce qu’il fait partie de ma vie …  j’ai moi-même subi une greffe du cœur « . En 2011, elle contracte un rhume qui dégénère. Les symptômes s’aggravent rapidement. Les médecins lui expliquent que son cœur est infecté. Seule solution pour la soigner : une greffe du cœur qui va la sauver.

Âgée de 19 ans, elle est aujourd’hui étudiante en BTS tourisme. Elle veut profiter de son titre de Miss Orléanais pour sensibiliser le public à la question du don d’organes.

Elle explique :  » C’est un sujet tabou. On ne parle pas la mort très facilement « . Mais surtout elle veut montrer que :

 » la greffe, c’est quelque chose de merveilleux, qui peut redonner vie à des personnes qui n’avaient plus d’espoir. J’en suis le parfait exemple. « 

Solène Salmagne participera à l’élection de Miss France, début décembre, au Zénith d’Orléans.

► Une de nos équipes rencontre Solène Salmagne ce lundi, reportage complet dans notre édition du 19/20 

Solène Salmagne, élue Miss Orléanais © Comité Miss Orléanais pour Miss France.
© Comité Miss Orléanais pour Miss France. Solène Salmagne, élue Miss Orléanais
© Comité Miss Orléanais pour Miss France.
© Comité Miss Orléanais pour Miss France.

 

Week-end… de récupération

Aujourd’hui, on est rentrés d’un seul coup en automne, en perdant 10 degrés par rapport à hier. Voici donc deux citations sur l’automne :

L’automne est le printemps de l’hiver.

Henri de TOULOUSE LAUTREC

L’automne, c’est cousu de moments de grâce, qui ne durent pas.

Janine BOISSARD

Alors quand je dis « week-end de récupération », c’est que j’ai eu une semaine un peu en dessous physiquement, avec des problèmes gastriques, m’entamant très largement mes nuits, rhume, mal de gorge, sans doute un peu de fièvre., retour des crampes. Mes deux nouveaux médicaments + l’augmentation de dose d’un troisième étant sans nul doute la cause de ces maux, j’y ai remédié seule en supprimant un des deux nouveaux et en revenant à la dose initiale pour le troisième. Il faut dire qu’avaler 13 médicaments dès le saut du lit, ce n’est pas le meilleur des petits déjeuners et mon estomac commence à saturer !

Disons que je n’ai pas le temps d’être malade en ce moment, on verra ça plus tard !!

Je compte voir la vie en rose pour mes 50 ans : et pas seulement arthROSE, névROSE, ostéopoROSE… qui a rajouté cirRHOSE… attention j’ai les noms !!

Donc hier juste le strict minimum de courses, un peu de repassage, aujourd’hui un petit tour à la 2ème plus grande Brocante de France après celle de Lille, et repos devant télé avec mon Dalton.

20141005_084135