Archives mensuelles : janvier 2015

13/01/15 : Consultation Gynécologie

2ème consultation gynécologique en un mois et demi, réalisée à la Pitié Salpêtrière. La première étant réalisée à 15 jours de greffe, j’avais négocié pour ne pas avoir la totalité des examens. Alors ce fut fait aujourd’hui : lecture de la mammographie et de l’échographie (RAS), frottis et prise de sang pour doser les hormones et la thyroïde, vu mon âge avancé pour savoir un peu où j’en suis.

Il ne reste plus qu’à attendre les résultats de ce bilan sanguin, normalement dans une dizaine de jours. Et si tout est OK, le prochain contrôle aura lieu dans un an, cela fait partie du protocole d’une greffée rénale.

Salle d'attente

Salle d’attente

Salle de prélèvements

Salle de prélèvements

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme promis, je vous montre ma dernière cicatrice de mon carcinome après enlèvement des fils hier.

20150113_103910-1

Je vais laisser passer un ou deux mois que les bilans médicaux de la greffe s’espacent un peu et je vais commencer un nouveau traitement, à base de pommade, au niveau du décolleté car en effectuant l’exérèse de ma kératose, mon dermatologue m’a dit qu’il y en avait d’autres en préparation. Donc on va essayer de les neutraliser dans l’oeuf, Une pommade très réactive dans ses effets (rougeurs, croûtes) mais paraît-il assez efficace pour regénérer la peau.

A demain soir pour les résultats du bilan rénal.

 

 

LIVRE : « INDIGNEZ-VOUS » de Stéphane HESSEL

« INDIGNEZ-VOUS »

de Stéphane HESSEL

Résumé :

L’auteur est âgé de 93 ans quand il rédige cet essai d’une trentaine de pages, pour un prix modique de 3 euros. Pour cet ancien résistant, fait prisonnier dans des camps, qui prône les valeurs véhiculées pendant cette période de l’Histoire de France, les raisons de s’indigner existent. Il suffit de les chercher. Cinq préceptes se dégagent de ce livre : Trouver un motif d’indignation, Changer de système économique, Mettre fin au conflit israélo-palestinien, Choisir la non-violence, Endiguer le déclin de notre société.

Citations  :

« Les raisons de s’indigner peuvent paraître aujourd’hui moins nettes ou le monde trop complexe. (…) Mais dans ce monde, il y a des choses insupportables. Pour le voir, il faut bien regarder, chercher. Je dis aux jeunes: cherchez un peu, vous allez trouver. La pire des attitudes est l’indifférence, dire ‘Je n’y peux rien, je me débrouille’. »

« L’écart entre les plus pauvres et les plus riches n’a jamais été aussi important: et la course à l’argent, la compétition, autant encouragée. »

« La violence n’est pas efficace. »

« Nous sommes à un seuil, entre les horreurs de la première décennie et les possibilités des décennies suivantes. Mais il faut espérer, il faut toujours espérer. » 

Mon avis :

Etant secrétaire de la Commission qui rédigera la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en 1948, Stéphane HESSEL nous invite à un constat de notre société, en relevant les inégalités sociales, les problèmes écologiques et le pouvoir des banques. Il prône la non-violence mais s’indigner c’est bien, s’engager c’est mieux. 

 

 

 

12/01/15 : J + 48 Prélèvements + Dermatologue

A J + 48 de ma 2ème greffe rénale, avaient lieu ce matin mes prélèvements sanguins et urinaires hebdomadaires à Necker. 6 tubes ont été prélevés et dont j’aurai les résultats que mercredi après-midi à la consultation.

Mais j’avais aussi consultation Dermatologue en ville pour retirer les fils de mon exérèse de kératose et avoir les résultats de la biopsie effectuée.

20150105_173622-1

Les 7 fils ont été retirés  mais comme il m’a mis une pommade et un dernier petit pansement que je dois garder jusqu’à demain matin, vous n’aurez la photographie de ma nouvelle cicatrice que demain… Patience !

Je ne vous fais part que de la conclusion de la biopsie parce que les dix lignes qui précédent sont assez techniques :

« Il s’agit d’un carcinome épidermoïde d’aspect bowénoïde, micro-invasif. L’exérèse est totale ».

J’ai donc appliqué à la lettre le fameux proverbe : « JAMAIS DEUX SANS TROIS ».

Voilà donc mon troisième carcinome c’est-à-dire une tumeur maligne (le premier au niveau de la fistule sur le bras gauche, le deuxième sur le décolleté à droite et le dernier sur le décolleté à gauche) et tout cela dû au traitement post-greffe !! Et oui, la greffe n’a pas que des bons côtés !

Espérons que je ne vais pas inventer un nouveau proverbe du genre « JAMAIS TROIS SANS QUATRE ! »

Pour éviter cela, surveillance oblige car même si avec cette nouvelle greffe, j’ai un traitement anti-rejet différent de ma première greffe, essentiellement à cause de mes antécédents dermatologiques, mon dermatologue m’a prévenu que je risque toujours d’en refaire et à ce titre, on va essayer un nouveau traitement qui regénère la peau, en passant par des étapes assez déplaisantes (rougeurs, croûtes) sur au moins trois semaines, mais ça ne coûte rien d’essayer. Mais cela je ne le ferai que quand je serai un peu sortie de mes nombreux autres examens pour la greffe, à savoir mars – avril.

Bon allez je vais me détendre sur mon tapis roulant en compagnie des Beatles et de leurs meilleurs tubes… Mais ce disque dure 1 h 17 donc je vais faire une entorse à ma tactique habituelle qui consiste normalement à aller au bout du CD, là je raccourcirai d’une bonne vingtaine de minutes.

A demain pour d’autres aventures médicales…. ou autres !

 

 

 

 

 

Week-end…de pluri-activités

Entre cuisine, balades en forêt, magasin et cinéma, voilà à quoi ressemble un week-end de pluri-activités.

Côté cuisine, je n’y suis pas pour grand chose, moi la piètre cuisinière, mais c’est Daniel qui était aux fourneaux pour faire une galette avec seulement des ingrédients dont j’ai droit en ce moment et ma foi, le résultat est très satisfaisant tant sur le plan visuel que gustatif !

20150109_175513

Deux belle balades en forêt avec Dalton, de 4 km chacune, matinales, sans pluie et même sous des températures très clémentes pour l’époque. Ces balades font autant plaisir aux maîtres qu’au chien !

20150110_083851

20150110_083909

 

 

 

 

 

20150111_094103

Jean GIONO disait de la forêt  « Il y a dans les forêts des bruits qui ressemblent à des paroles ».

Alors Dalton, que fait-il quand il n’est pas en forêt, quand il ne dort pas, quand il ne mange pas ?? Et bien il est mon assistant quand je mets à l’ordinateur. En voici la preuve, il doit donner son accord à mes posts avec sa patte chocolat !

20150111_072715

Le week-end avait commencé vendredi avec une séance de cinéma « Une heure de tranquillité » de Patrice LECONTE est s’est terminé cet après-midi par une autre séance de cinéma « Invincible » de Angelina JOLIE. Deux films totalement différents mais l’éclectisme ce doit être cela (cf. articles séparés sur mon blog).

Du point de vue médical, à noter que j’ai reçu un coup de fil de mon néphrologue de Necker. Après une certaine crainte à l’annonce de son nom, elle m’a vite rassurée en m’annonçant que tous les résultats pour les virus concernant le BCR étaient négatifs, ce qui exclut l’Hépatite B et qu’elle voulait me rassurer pour que je passe le week-end sereinement. J’ai trouvé cette attention très humaine.

Alors, demain on recommence une semaine d’examens avec prélèvements dès demain matin à 8 h à Necker, à 12 h enlèvement des fils de ma kératose enlevée et sans doute résultats de la biopsie, mardi gynécologue à 8 h à la Pitié Salpêtrière et là plus question de négociation quelconque, elle ne serait pas d’accord je pense, et mercredi après-midi consultation Néphrologue à Necker avec les résultats du bilan de lundi et peut-être d’autres en cours à Avicenne.

Bonne semaine à tous et rendez-vous demain avec les résultats de la biopsie dermatologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FILM : « INVINCIBLE » de Angelina JOLIE

« INVINCIBLE »

de Angelina JOLIE

20150111_125340-1

 

Biopic américain de Angelina JOLIE, avec Jack O’CONNELL, Domhnall GLEESON, Takamasa ISHIHARA.

Résumé :

Coureur ayant participé aux jeux Olympiques de Berlin en 1936, Louis ZAMPERINI s’est ensuite engagé dans l’armée de l’air au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Après le crash de son avion au beau milieu du Pacifique en 1943, il a survécu durant quarante-sept jours à bord d’un radeau avec deux autres rescapés avant d’être capturés par les Japonais, puis internés dans des camps jusqu’à la fin du conflit. ZAMPERINI affrontera des mois durant  le sadisme d’un officier zélé.

Mon avis :

Film émouvant d’autant plus que l’on sait que c’est tiré d’une histoire vraie. Film dur aussi avec de nombreuses scènes de torture,mais  l’émotion est au rendez-vous mais c’est aussi un film spectaculaire. C’est une histoire de survie et de courage et qui a appris à son héros le pardon et non la vengeance. Il finira par pardonner à ses geôliers et retournera des années plus tard au Japon et notamment y faire une ultime course pédestre à l’âge de 80 ans. Le vrai Louis ZAMPERINI est mort en 2014 à l’âge de 97 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

FILM : « Une heure de tranquillité » de Patrice LECONTE

« UNE HEURE DE TRANQUILLITE »

de Patrice LECONTE

20150109_133929-1

Comédie de Patrice LECONTE, d’après la pièce de théâtre du même nom de Florian ZELLER, avec Christian CLAVIER, Carole BOUQUET, Valérie BONNETON, Rossy de PALMA, Stéphane de GROODT

Résumé :

Michel, passionné de jazz, vient de dénicher un album rare qu’il rêve d’écouter tranquillement dans son salon. Mais le monde entier semble s’être ligné contre lui : sa femme choisit ce moment pour lui faire une révélation inopportune, son fils « alter-mondialiste » débarque à l’improviste, un de ses amis frappe à la porte, tandis que sa mère ne cesse de l’appeler sur son portable, sans oublier les travaux dans l’appartement et un voisin très envahissant qui organise ce jour-là la fameuse Fête des Voisins. Manipulateur, menteur, Michel est prêt à tout pour avoir la paix.

Mon avis :

Comédie très sympathique, bien rythmée, avec des rôles sur mesure pour chaque comédien. Christian CLAVIER porte le film, sans être excessif, comme dans d’autres films, mais tous les autres rôles sont importants et justes dans leur interprétation. Les nombreuses situations s’enchaînent bien. On sourit souvent et la fin est émouvante et inattendue.

A voir pour se détendre en ces temps mouvementés…

 

 

Résumé :

 

 

 

07/01/15 : J + 43 Consultation Néphrologue

A J + 43, consultation hebdomadaire avec le Néphrologue pour avoir les derniers résultats du dernier bilan sanguin et urinaire.

20150107_144859

On ne change pas une équipe qui gagne, j’ai envie de dire, Pas de mauvaises surprises et plutôt des bonnes. Alors entrons dans le vif du sujet :

- Créatinine : 73 micromoles/litre (Normes  44 – 80)

- Hémoglobine : 11,3 g/dl (Normes : 12 – 17)

- Protéinurie : 0, 05 g/l (0,12 la semaine dernière, mon premier greffon ne travaille plus, il ne fabrique plus de protéines !) Même si j’ai la nostalgie de ce premier greffon (27 ans c’était une belle histoire !), il faut voir le côté positif et ne pas avoir de protéinurie est plutôt mieux pour moi

- Tension : 14/8

- Quant aux constantes hépatiques,, elles sont en baisse. Sur trois, deux sont juste au-dessus de la norme supérieure et une est rentrée dans les normes. Autant dire que c’est très positif concernant une éventuelle hépatite ou autre virus. Pour l’instant, nous n’avons que les résultats de l’Hépatite E qui sont négatifs. En attente des résultats des Hépatites B, C et D. Mais mon Néphrologue m’a rassurée dans la mesure où je n’ai pas de fièvre et suis en forme physiquement

- Taux résiduel de l’Advagraf (anti-rejet) trop élevé, mais il change chaque semaine, et on change chaque semaine de dosage du médicament. Je passe donc à 1,5 mg par jour jusqu’à la semaine prochaine. Mais comme je vous l’expliquais hier, cela est certainement dû au décalage d’horaire de prise de sang, un coup à midi, un coup à 8 h. Donc dès demain, je me cale sur 8 h en vue de la prise de sang de lundi matin.

Question administratif : prolongation de l’arrêt de travail jusqu’au 8 mars, ce qui correspond à 10 jours après la biopsie qui aura lieu le 27 février. Comme ça on s’assure que, quand je repends le travail, la biopsie n’aura rien révélé.

Je vous communique une campagne pour le don d’organes que je trouve très bien faite et qui est affichée en salle d’attente de la consultation.

20150107_144848

Anecdote : Etant représentante de l’Association Trans-Forme pour l’Hôpital Necker, on m’avait demandé de poser un panneau de Trans-Forme pour mettre de l’information concernant le don d’organes. Après l’obtention de nombreuses autorisations, cela a été fait. Malheureusement, à part les premiers mois où ils m’envoyaient de la documentation à installer, désormais il est constamment vide, malgré mes demandes répétées d’envoi d’informations et de photographies récentes. Car il y a aussi un tableau avec des photographies de différents jeux qui datent d’au moins 15 ans avec une adresse erronée de l’Association. ça c’est de la communication !

20150107_144908

Pour finir, un petit peu d’humour, venant de la bouche de notre ex-Président de la République, à savoir Jacques CHIRAC, à l’occasion d’un livre qui lui était consacré « L’homme qui ne s’aimait pas » :

« On greffe de tout aujourd’hui, des reins, des bras, un coeur. Sauf des couilles. Par manque de donneurs. »

No comment !!

A bientôt

 

 

 

 

 

 

 

06/01/15 : J + 42 Prélèvements Necker

Ce matin, ou plutôt à midi (heureusement que je ne suis pas à jeun !), prise de sang à Necker pour le bilan hebdomadaire, avec en plus la recherche du virus de l’hépatite B, C, D, celui de la E ayant été faite déjà la semaine dernière. Et l’hépatite A étant la plus courante et moins « méchante », elle n’est pas recherchée.

Ce changement d’horaire des prises de sang, qu’ils me donnent suivant les places disponibles, est assez gênant car je dois impérativement prendre l’anti-rejet (Advagraf) 24 heures avant la prise de sang. Par exemple, ce matin c’était à 12 h, et lundi prochain c’est à 8 h du matin. Donc il est vraiment important de ne pas se tromper dans l’heure de la prise de la veille, sinon le taux résiduel du médicament sera faussé. Pour l’instant je me mets des alarmes pour ne pas oublier l’heure de prise de la veille.

Ces recherches de virus d’hépatites sont dues aux anomalies hépatiques révélées aux deux dernières prises de sang. Les analyses seront effectuées par l’Hôpital Avicenne à Bobigny en Seine Saint Denis. Donc ça devrait prendre quelques jours pour avoir les résultats. Pour l’instant, je vous rassure, je n’ai pas le teint jaune, j’ai plutôt «  »bonne mine aux dires de mes proches.

Par contre, demain en consultation, j’aurai les résultats du bilan habituel, à savoir créatinine, hémoglobine, plaquettes, globules rouges et blancs, dosage résiduel de l’anti-rejet, sodium, potassium, glycémie et j’en passe. Une dizaine de tubes prélevés ce matin.

Et cet après-midi, c’est en compagnie de « Federicks, Goldman et Jones », que j’ai fait ma séance de tapis roulant. En fait ma tactique, c’est de mettre un CD, et de marcher jusqu’au bout du disque, comme ça j’ai au moins 45 minutes, au moins 3 km et en ce moment c’est le but. Aujourd’hui, le CD durait 52 minutes, donc ça a fait plus (3,6 km, 52 minutes, 225 calories).

20150106_162431

Et le CD ne doit pas dépasser 1 heure dans la mesure où je suis limitée aussi par ma vessie, car je ne tiens pas 1 heure sans avoir besoin d’aller aux toilettes vider mes litres d’eau ingurgitées. Je ne vais pas me plaindre que le greffon fonctionne à merveille, mais il y a longtemps que je n’avais pas connu telle sensation.

Avec mon premier greffon, sur sa fin de vie, c’est-à-dire depuis 5 ans environ, je faisais plus la nuit que le jour, je me levais 2 à 3 fois la nuit, c’est le signe évident d’une insuffisance rénale. Maintenant avec ce nouveau greffon, c’est l’inverse, je ne fais que le jour, et je ne me lève plus les nuits ! Un vrai bonheur !

Voilà pour les anecdotes du jour, rendez-vous demain soir pour les résultats après la consultation.

 

 

 

 

 

 

 

Week-end… le premier de l’an 2015

Voilà, le passage à la nouvelle année est fait. Exit 2014, bienvenue 2015 avec son lots de joie, de peines, de satisfactions, de bonheur, de tristesse…bref tous les sentiments seront de sortie quels que soient les souhaits que l’on puisse faire ce fameux 1er janvier envers tous nos proches.

Mais pour ma part, 2014 m’aura gâtée très largement, avec la fête de mes 50 ans réussie entre amis et famille,le 11/10 et ma deuxième greffe rénale le 25/11 possible grâce à un geste généreux d’une famille frappée par un drame.

Une petite citation sur le passage des années de Douglas MAC ARTHUR :

« On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années ; on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident la peau : renoncer à un idéal ride l’âme. »

Quoi de mieux de commencer une nouvelle année que d’être dans sa maison de campagne pour décompresser et prendre de l’énergie pour les semaines à venir.

Entre balades avec Dalton dans les forêts solognotes, Dalton étant équipé de son collier orange phosphorescent de chien de chasse, car les chasseurs il y en a et on ne voudrait pas qu’on nous le prenne pour un sanglier (mais où l’on va, on s’assure qu’il n’y a pas de chasse !!!), bricolage à la maison, et un petit tour à Blois dans les rues piétonnes et les bords de Loire.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Et Dalton est comme les scouts, toujours prêt, pour aller se balader et est le premier dans la voiture !

20150101_131018

Malheureusement, le temps, à part jeudi 1er où le soleil fut au rendez-vous, fut assez gris et pluvieux avec un crachin breton qui a largement débordé de sa région pour atteindre le centre de la France.

Blois

Blois

Blois

Blois

 

 

 

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pont sur la Loire à Blois

Pont sur la Loire à Blois

 

 

 

 

 

 

Samedi soir, en flânant dans les rues de Blois, j’ai craqué pour une galette des rois. Et oui, entorse à mon régime sans sucre, mais il faut savoir aussi se faire plaisir et ne pas renouveler les envies trop souvent. De ce côté-là, je sais faire, rassurez-vous. J’ai commencé les restrictions alimentaires dès l’âge de 20 ans, et j’en ai 50, donc un peu d’expériences !!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Fève Stuart "moche et méchant"

Fève Stuart « moche et méchant »

 

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire, c’est Daniel qui a eu la fève, il m’a choisie comme reine (en même temps, il n’avais pas le choix, on n’était que tous les deux, ah oui il y avait aussi Dalton !), bref il me choisit en me disant que je ressemblais à Marie-Antoinette parce que j’avais perdu la tête !! Bon j’espère que je n’aurai pas le même destin, elle a fini guillotinée !

Reine d'un soir

Reine d’un soir

Pour finir, une petite décoration de Noël vue dans un village, et que j’ai trouvé originale, un Père Noël sur un télésiège !

20150101_105311-1

20150101_105311-1-1

 

 

 

 

 

 

 

Pour clôturer ce week-end, de retour en banlieue parisienne, et surtout à J + 40 de ma deuxième greffe rénale, je reprends mon tapis roulant avec une petite séance de 3 km pour se dégourdir de la voiture ce matin.

Demain, une autre semaine commence avec les désormais habituels rendez-vous médicaux, prélèvements mardi et consultation mercredi. Donc à Mercredi pour les derniers résultats.

Bonne semaine à tous et encore BONNE ANNEE, BONNE SANTE !!

 

LIVRE : « Les tribulations d’une caissière » de Anna SAM

« LES TRIBULATIONS D’UNE CAISSIERE »

d’Anna SAM

Résumé :

Elle s’appelle Anna, elle a 28 ans, un diplôme universitaire de littérature et 8 ans d’expérience derrière une caisse de supermarché. Un métier peu propice aux échanges, ponctué de gestes automatiques. Anna aurait pu se sentir  devenir un robot si elle n’avait eu l’idée de raconter son travail, jour après jour. Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou avez été l’habitué nonchalant des fermetures. Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée. Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à sa caisse.

Mon avis :

L’auteure prend beaucoup de recul sur ce métier, n’est jamais méchante, en particulier avec ses employeurs, et dépeint très bien les différents clients que nous sommes, les rusés qui usent de tactiques toutes rocambolesques pour griller des places au moment de payer, les impatients, les grognons, les voleurs, les retardataires, bref, tout le monde se reconnaîtra dans ces comportements. Le tout décrit avec beaucoup d’humour bien que les conditions de travail d’une caissière ne soient pas toujours très drôles. Mais c’est grâce à ce recul qu’elle a pu tenir 8 ans sans devenir un robot !

Alors n’oubliez pas de dire « bonjour », « au-revoir », « merci », à votre caissière, ça lui fera très plaisir parce qu’elles, elles le font des centaines de fois par jour !