Le Blog d'Annelise

Montagnes d'espoir, le blog d'Annelise

0

14 mois…

… que je n’avais pas publié sur mon blog….

En 14 mois il s’est passé pas mal de choses… des bonnes comme des mauvaises, des bonheurs et des malheurs… et l’isolement….

Pour moi ma sortie de l’isolement s’est faite le 13 Juillet 2020… enfin j’allais retrouver le monde du travail, une vie sociale, voir du monde tout les jours 😀

Cela a été du courte durée malheureusement… 1 Août 2020 je suis rentrée d’urgence à l’hôpital avec des douleurs horribles dans les seins. Je n’étais bien que les bras en l’air, du mal à respirer. Je n’étais ni bien debout, ni bien couchée, ni assise.

Il aura fallut 3 jours à l’équipe médicale pour trouver ce qui n’allait pas… 3 jours où j’étais pas bien, je ne faisais que dormir, je ne pouvais rien avaler, j’ai dû être perfuser pour l’hydratation. Au bout du 3ème jour, mon bilan hépatique c’est affolé et là on m’a annoncé que c’était soit le foie, soit la vésicule biliaire.

Il s’est avéré que c’était la vésicule biliaire… IRM en urgence qui révèle que 2 calculs sont très mal placés, le chirurgien m’annonce déjà que l’opération va être compliquée du fait que un de mes calculs est engagé à la base de l’intestin.

Vous me connaissez, à force, je ne fais jamais rien comme tout le monde… On me programme le vendredi matin en urgence pour l’opération. Le jeudi au soir, une infirmière vient en me disant qu’elle vient me faire une injection d’antibiotiques coagulant… je lui demande si elle est sûre car mon opération est prévue pour le lendemain. Elle va demander confirmation pour l’injection à l’interne, qui lui confirme qu’il faut me la faire, mais moi je sens que c’est une énorme erreur. Le vendredi matin, on me descends au bloc à 8H00, et padam!!! l’anesthésiste vient et me dit on ne peut pas vous opérer ce matin car votre prise de sang car vous avez reçue une injection d’anti coagulant hier que vous n’auriez pas dû avoir… sans blague!! 8H30 on me remonte dans ma chambre, en me disant que selon ma prise de sang on m’opèrera dans l’après midi… je précise que  nous sommes en août donc en pleine canicule et que je ne peux pas boire… la journée a été longue, et c’est à 19 Heures, que le néphro de garde passe, et semble surpris que je ne sois pas encore opérée… on m’a oublié 😀 zen, soyons zen… du sang froid dans les veines… zen…. Le pauvre néphrologue se confond en excuse, je ne lui en veux absolument pas, car je sais qu’il n’y ai pour rien. On me programme pour le lendemain, le samedi.

Samedi, 8H00, le même brancardier arrive et je lui dis on fait pas comme hier, hein ! vous me remontez pas dans 30mn… bon il est pas très causant le bonhomme…

J’arrive au bloc, je suis dans un état de stress au max… l’équipe est au top, et essaye de me détendre… je me réveille, la douleur est grande… on me met dans la morphine… on me remonte dans ma chambre et là je vois l’heure 17H30!!! La panique me gagne, je me demande ce qui s’est passé vu que l’on m’avait annoncé une durée de 2h30 – 3H00… Je soulève le drap qui me recouvre et là je vois une énorme cicatrice… choc énorme… l’infirmière me dit que l’opération a été plus compliquée que prévue, et que j’ai perdu beaucoup de sang et que mon réveil a été très long…

Le chirurgien vient me voir et m’explique que lorsqu’il a ouvert cela s’est avérée beaucoup plus compliquée que prévue… une équipe de gastro antérologue est venue pour me poser un clip au bout de mon intestin. Il m’explique que ma cicatrice est grande et fragile. Que ma cicatrice à l’intérieure est fragile, que le clip au bout de mon intestin est aussi très très fragile. Bref, je ne peux plus porter, sous peine de faire sauter le clip qui est au bout de mon intestin, et là je vous épargne les détails.

Voilà, on peut dire qu’en 2020 j’aurais passé une bonne partie à l’hôpital… ah oui je ne vous ai pas dis, en février j’avais fait la grippe H1N1… ce qui a surpris tout le monde, puisqu’elle n’était plus présente en France, et là j’ai bien morflé aussi.

Pour en revenir à ma vésicule biliaire, j’ai eu plus de 15 jours d’hôpital, la convalescence a été très longue, j’ai eu beaucoup de mal à remonter la pente.

Mais je ne me laisse jamais abattre… et là je suis toujours en isolement … je vous explique tout cela dans un prochain post 😀

@ très vite !!

 

annelise • 10 juin 2021


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *