début haricots

LIVRE : « LE DEBUT DES HARICOTS » de Fanny NODET-GAYRAL

« LE DEBUT DES HARICOTS »

de Fanny NODET-GAYRAL

Résumé :

Anna, trentenaire au régime alimentaire aléatoire et à la vie sentimentale en dents de scie, exerce brillamment le métier de médecin urgentiste dans un hôpital parisien. Comme chaque année, son père, cardiologue autoritaire et réputé mais phobique de l’avion, envoie sa fille à San Francisco afin de présenter ses derniers travaux dans un congrès prestigieux. Au lendemain d’une garde particulièrement mouvementée, Anna s’envole sans grande conviction vers les États-Unis, par crainte des foudres paternelles plus que par réelle motivation scientifique. 
Alors lorsqu’elle remarque à l’aéroport le panneau indicatif d’un stage de thérapie sur le thème du courage, elle se dit qu’il est peut-être temps de faire quelque chose… 

Mon avis :

L’histoire de ce roman est originale et m’a tout de suite plu lorsque je l’ai lu le résumé parce que, somme toute, nous avons tous pensé, à un moment donné de notre vie, à vouloir s’éloigner, faire autre chose, voir d’autres gens, pour mieux se retrouver et se connaître soi-même. Et découvrir des sensations et émotions que nous ne soupçonnions même pas l’existence.

Ce livre est drôle, tendre, mêlant énergie et poésie, avec des personnages imprégnés de leur passé que nous accompagnons dans leurs séances de méditation avec bonheur. Le tout écrit dans un style fluide, rythmé avec beaucoup d’humour, tout comme le premier roman que j’avais lu de cette même auteure « La génération spontanée des grumeaux ».

Un bon moment de détente… »le début des haricots » c’est possible pour nous tous et tellement mieux que « la fin des haricots !! »

Extraits :

 1 – « Et toi Anna, qu’est-ce que tu fais dans la vie ?

Et mince. Je suis soudainement déstabilisée, la question est arrivée trop vite, mon cerveau tourne à vide comme ces vélos à la chaîne déraillée dont les pédales sont anormalement souples sous les pieds, je ne sens plus l’épaisseur ni la consistance d’aucune pensée sensée dans ma tête et j’entends ma bouche articuler et bien, euh, je suis secrétaire médicale. 

Non mais n’importe quoi, secrétaire médicale, pourquoi pas cosmonaute tant qu’on y est. Pour l’absence de mensonge excessif, c’est déjà râpé.

« Il va falloir être futée cependant. Surveiller mes propos, bannir le vocabulaire médical devenu sous-cortical dans mon langage quotidien, bien qu’une petite marge d’erreur soit tolérée du fait de la facette médicale de la secrétaire, sans abus afin de ne pas éveiller les soupçons. Je tente une revue rapide des données. Pas de postprandial, pas d’otalgie, pas de terme anatomique, rester floue dans les descriptions. Dire le ventre au lieu de l’abdomen. Ah oui, ça c’est très drôle, je vais parler de ventre. Haha. Le ventre. De morve au lieu de rhinorrhée. De raclement de gorge plutôt que d’hemmage. De maux de tête et non de céphalées. »

2 – Bonjour. Je suis Alex. C’est toi la française perdue et désespérée qui s’est inscrite à la dernière minute ?

Visiblement la prise de contact est son point fort. La française perdue et désespérée, et puis quoi encore. Celui-là, s’il fait une hyperventilation sous le coup d’une émotion forte, qu’il ne compte pas sur moi pour les premiers secours, je le laisserai mariner dans son jus jusqu’à ce que malaise s’ensuive. »

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé le par .

A propos Christel

Christel, 50 ans, greffée rénale à deux reprises : une première fois le 13/12/1987 (27 ans de greffe), et une deuxième fois le 25/11/2014, le but de ce blog est de montrer que la "greffe ça marche", et que l'on peut vivre ses passions malgré la maladie. Promouvoir le don d'organes est devenu ma bataille.

5 réflexions au sujet de « LIVRE : « LE DEBUT DES HARICOTS » de Fanny NODET-GAYRAL »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>