Miss Orléanais, greffée du coeur et candidate à Miss France 2015

Une candi­date à l’élec­tion Miss France 2015 raconte sa greffe du cœur

Miss Courage

Alors qu’elle fait partie des 33 postu­lantes au titre de Miss France, Solène Salmagne, Miss Orléa­nais, a confié avoir subi une trans­plan­ta­tion cardiaque alors qu’elle était adoles­cente.

Parmi les 33 concur­rentes au titre de Miss France 2015, une des reines de beauté à vécu une épreuve hors norme : la jolie Miss Orléa­nais était il y a trois ans à peine sur une table d’opé­ra­tion pour une inter­ven­tion qui devait lui sauver la vie.

En 2011, lors d’une consul­ta­tion de routine pour un rhume qui traî­nait en longueur, les méde­cins lui diagnos­tiquaient une insuf­fi­sance cardiaque, comme elle l’a confié à nos confrères du Pari­sien : « Les méde­cins se sont rendus compte qu’un côté de mon cœur ne se contrac­tait plus. Il fallait me gref­fer mais je me suis voilé la face au début. »

>>> PHOTOS :Décou­­vrez les 33 préten­­dantes au titre de Miss France 2015

Une réac­tion des plus normales pour la jeune fille de quinze ans qu’elle était alors. Mais la situa­tion a rapi­de­ment empiré : « Un soir […] je suis retour­née à l’hô­pi­tal pour une hospi­ta­li­sa­tion en vue de me chan­ger de trai­te­ment. Je souf­frais telle­ment que l’on m’a placée en coma arti­fi­ciel, et j’ai eu une greffe du cœur. » Une opéra­tion extrê­me­ment lourde d’une durée de dix heures et qui sera une réus­site totale, puisqu’a­près deux mois de conva­les­cence, Solène Salmagne repre­nait sa scola­rité et retrou­vait une vie normale.

Un an plus tard, prête à profi­ter de la vie à 100 %, la jeune fille se lançait dans les concours de beauté. Elle les a jusqu’à présent tous rempor­tés, puisqu’elle figure parmi les 33 miss sélec­tion­nées pour deve­nir la future Miss France 2015. Il faudra attendre le 6 décembre prochain pour voir si son rêve se réali­sera.

Encore un exemple, parmi tant d’autres, qui prouve que la « greffe ça marche », que l’on mène une vie normale avec des projets et des rêves qui deviennent réalité grâce au don d’organes. 

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé le par .

A propos Christel

Christel, 50 ans, greffée rénale à deux reprises : une première fois le 13/12/1987 (27 ans de greffe), et une deuxième fois le 25/11/2014, le but de ce blog est de montrer que la "greffe ça marche", et que l'on peut vivre ses passions malgré la maladie. Promouvoir le don d'organes est devenu ma bataille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>