30/04/14 : Téléfilm de Richard Berry sur France 2

RICHARD BERRY


L’ESPRIT DE FAMILLE, ÉCRIT PAR RICHARD BERRY ET ÉRIC ASSOUS, D’APRÈS UNE IDÉE ORIGINALE
DE COLINE ET RICHARD BERRY, EST NÉ DE L’EXPÉRIENCE PERSONNELLE DE CES DERNIERS.
EN 2005, L’ACTEUR, QUI JOUE DANS CETTE COMÉDIE LE RÔLE DU DOCTEUR LEGENDRE, A DONNÉ UN REIN
À SA SŒUR MARIE, ALORS EN INSUFFISANCE RÉNALE TERMINALE. L’ESPRIT DE FAMILLE EST UN FILM
SINCÈRE, DRÔLE ET NÉCESSAIRE.

Ce désir de traduire en images ce que vous avez vécu,
le « don de soi », était-il une nécessité ?
C’était lié à l’envie d’encourager les gens, de les informer
sur le don d’organe de façon ludique et drôle, loin de
cette approche dramatique qui finit parfois par devenir
rebutante.

Votre sœur a écrit Le Don de soi, et il y a eu le
documentaire Chronique d’une greffe annoncée de
Minou Azoulai. Peut-on dire qu’avec un certain recul,
une fiction semblait s’imposer ?
Oui, mais je ne suis pas le seul à avoir abordé ce sujet. Il
y a eu, par exemple, le film de Patrick Timsit Quelqu’un de
bien. Je pense que cette approche dans la comédie est
peut-être plus convaincante. Le documentaire d’Azoulai
était grave et triste. Le livre de ma sœur aussi. Seul
quelqu’un comme moi, qui a vécu cette histoire, pouvait le
faire et traiter ainsi le sujet par le biais de la comédie.

Votre don a-t-il modifié votre relation avec votre sœur
Marie ? S’agit-il d’une deuxième vie ?
Oui, complètement. La relation a été totalement
bouleversée. Ma sœur vit normalement, sans ne plus
avoir recours à la dialyse, qui était comme une petite mort
annoncée. En ce qui me concerne, cela m’a libéré d’une
culpabilité que je ressentais fortement. Dans notre fratrie,
je me suis longtemps demandé pourquoi moi, j’étais en
bonne santé alors que ma sœur, ma quasi-jumelle, allait
mal…

Les personnages des deux frères, joués
admirablement par Michaël Youn et Ary Abittan,
semblent osciller entre courage et peur…
Ce qui m’intéressait dans le film était de mettre en
relation deux caractères opposés : d’un côté, Max
(Michaël), insouciant et enthousiaste, prêt à faire le don
de son rein immédiatement ; et de l’autre, Yvan (Ary),
hypocondriaque, angoissé, celui qui a peur de tout…
Michaël et Ary sont deux acteurs merveilleux. Ils forment
une fratrie crédible, c’est pourquoi j’ai fait appel à eux. Ils
sont complémentaires tout en étant très opposés. Ils sont
parfaits pour le film et sont exceptionnels dans leur rôle.
À la fois drôles et bouleversants. Ils correspondent bien
aux deux aspects d’un même personnage puisque, en fait,
Max et Yvan sont les deux parties de moi-même. Les rôles
s’inversent peu à peu car cette expérience, au parcours
drôle et exaspérant à la fois, va les transformer à jamais :
ils ne seront plus les mêmes… Je dois dire que tous les
acteurs du film sont formidables de vérité et d’émotion.
Je voudrais les remercier pour leur investissement sans
faille : Pascale Louange, Marie Denarnaud, Denise
Chalem, Michel Jonasz.

Êtes-vous l’un des deux ?
Dans mon histoire personnelle, mon frère n’est pas
compatible. Il a donc été tout de suite éliminé. D’un point
de vue scénaristique, qu’il y ait deux individus face à
cette décision importante à prendre pouvait donner lieu
à quelque chose de plus drôle, de plus contradictoire et
donc de plus intéressant. Et puis surtout, j’ai vraiment ces
deux aspects en moi : je suis les deux personnages. J’ai
connu ce sentiment paradoxal : une envie de fuir et une
irrésistible envie de donner. Je pense qu’il ne faut pas
occulter la peur qui est inhérente à toute cette démarche,
aussi généreuse soit-elle.

Quel est le but de ce film ?
Distraire en informant les gens. Plus on en parle, mieux
c’est. Le plus grand déficit en matière de don d’organe,
c’est le manque d’informations.

DIFFUSION LE MERCREDI 30 AVRIL 2014 à 20 h 50 sur FRANCE 2

Cette entrée a été publiée dans Non classé le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>