Montagnes d'espoir, le blog d'Annelise

Vivre ses passions

2

Je ne vous ai pas oublié mais…

… j’avoue que pendant mes vacances je me suis déconnectée un peu car pas mal de rendez vous médicaux.

Et mon retour de vacances que dire… mes ennuis hormonaux ont refait surface ! Oh Joie! Cela n’aurait pas pu arriver pendant mes vacances hein ben non Grrr. Donc la reprise a été délicate car très fatiguée et j’ai du reprendre des médicaments assez lourds pour moi et bien sur comme à mon habitude j’ai fait une réaction… enfin mon corps lol

Alors je vous fait une liste rapide, boutons, vertiges après la prise du médicament, une fatigue en mode hyper (bon normal je bosse dans la grande distribution 😀 ), douleurs abdominale, aucune énergie et j’en passe…

Mais la meilleure de toute c’est les envies que me déclenche mes soucis hormonaux…LE SUCRE une ENORME envie de SUCRE… et bien sur pas celui des fruits vous vous doutez bien… donc j’ai eu beau essayé de me raisonner … bah j’ai cédé et recédé et cela explique mon manque d’énergie et ma répercussion sur mon petit foie qui n’a pas du tout du tout aimer l’excès.

Enfin me revoilà, pleine d’énergie. Je suis repartie sur une bonne alimentation depuis quelques jours plus de sucre du tout (du moins l’industriel), j’ai bu énormément d’eau et bu beaucoup de tisane pour le foie… alors on va pas s’étendre sur le goût qui est particulier mais cela a au moins le mérite d’être efficace

Et vous, comment allez vous? Quoi de neuf chez vous?

annelise • 12 février 2018


Previous Post

Comments

  1. hinner 12 février 2018 - 19 h 04 min Reply

    attention c est tout nouveau le thé vert peut avoir une interaction sur le prograft. mon prof est allé à un comique en Amérique et ils ont découvert ça
    ce qui expluiquerait le yoyo du tacrolinus. courage à toi . bisous

  2. hinner 12 février 2018 - 19 h 05 min Reply

    attention c est tout nouveau le thé vert peut avoir une interaction sur le prograft. mon prof est allé à un colloque en Amérique et ils ont découvert ça
    ce qui expluiquerait le yoyo du tacrolinus. courage à toi . bisous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *