Le Blog d'Annelise

Montagnes d'espoir, le blog d'Annelise

0

Cette après midi je suis allée ….

… apporter mon témoignage au personnel de réanimation en compagnie des parents du petit Logan (8ans) décédé il y a bientôt 4 ans qui ont fait don de ses organes et les parents de Louis 18 ans qui ont, eux aussi dis Oui au Don D’Organes.

Dans cette assemblée, il y avait des aides soignantes et des infirmières de réanimation, une infirmière pédiatrique de réa, la responsable du Service de réanimation et les infirmières coordinatrices. Tout le personnel a été très touché par les différents récits qui ont été apportées.

Pour moi, même si émotionnellement c’est dur à chaque fois d’entendre les récits, je suis ravie de pouvoir transmettre mon bonheur d’être greffée, mon bonheur de vivre pleinement ma vie… de vivre chaque seconde intensément…

Cela fait la 4ème fois que l’on se retrouve pour témoigner, et cette fois ci nous avons chacun eu envie de dire combien c’était enrichissant de faire la connaissance pour ma part des personnes qui ont dis Oui au Don d’Organes et pour eux combien ça les conforte d’avoir pris la bonne décision lorsqu’ils m’entendent parler de mon aventure médicale et ma joie de vivre.

Nous avons aussi aborder la question de l’anonymat qui est importante aussi bien pour eux que pour moi…

J’ai demandé au cours ces témoignages, comment allez ce personnel de réa… est ce que eux, dans le cadre de leur métier avait-il accès une personne ou un service pour se décharger émotionnellement de tout ce qui vivent par leur métier…. car même si ceux sont des professionnels l’affect doit être touchés de temps en temps.
Lorsque j’entends les témoignages des parents, de l’attention, de l’accompagnement du personnel lors de cette période si douloureuse pour eux, je me dis et ce personnel qui prends soin d’eux? car ils sont dans un service très lourd. La responsable du service et les infirmières m’ont répondue que pour elles ne sont pas dans ce service par hasard…c’est une vocation voire une passion… mais que parfois bien sur leur affect est touché mais elles vivent ça dans leurs vestiaires ne ramènent rien chez elles… Quand elles sentiront que ce n’est plus possible, elles changeront de service.
Et je crois ce qui m’a vraiment surpris, c’est qu’une infirmière était étonnée de ma question… moi qui était greffée… mais sans ces infirmières qui sont un des premiers maillons de la chaîne… je ne serais plus là.

Une après midi très riches émotionnellement et humainement…

et n’oubliez pas… Postionnez vous sur le don d’organes.. dîtes OUI, dîtes le maintenant à votre entourage.

annelise • 17 mai 2017


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *