Montagnes d'espoir, le blog d'Annelise

Vivre ses passions

0

Dans le cadre des initiatives du Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté, les élèves de 3e …

…du collège François-Truffaut ont été à l’écoute de représentants départementaux de l’EFR (Etablissement français du sang) et de France Adot (Association pour le don d’organes et de tissus humains). L’une des rencontres a été conduite par Maryvonne Baron, membre du conseil d’administration de l’Adot 79. Elle a commencé son intervention par ces mots : « Quand on est jeune, on peut réfléchir au don d’organes. Si jamais un jour vous prenez une décision, faites-en part autour de vous. »

Mme Baron a d’abord abordé la leucémie, ce cancer du sang qu’un don de moelle osseuse peut vaincre. Bernadette Baudin en a été victime il y a une trentaine d’années. Elle a été hospitalisée à Poitiers. Sa chance a été de compter sur un donneur compatible parmi ses frères et sœurs. « J’ai été greffée en juin 1985, a-t-elle précisé. Le retour à la vie dite normale a pris du temps. Petit à petit, tout s’est remis en place. »
Le rôle essentiel du donneur a été mis en avant par Danielle Martin. Cette dame et son mari ont perdu un fils, Jean-Chistophe, dans un accident de la route. Favorables au don d’organes depuis qu’une personne de leurs connaissances leur en avait parlé, ils ont voulu que le cœur, le foie, le pancréas et les deux reins de leur enfant soient prélevés et offerts à qui en avait un besoin vital. « Les personnes sauvées grâce aux greffons de notre fils vont bien », a fait savoir Mme Martin.
Un troisième témoignage a retenu lui aussi l’attention du jeune auditoire. Patrick Huchet a reçu le rein d’un autre. « Ce don, c’est un cadeau de vie, a-t-il souligné. Ça fonctionne, mais un rejet peut se produire. Il faut avoir une hygiène de vie correcte ».
En fin de rencontre, après avoir répondu à des questions, Maryvonne Baron a insisté sur un point : pour éviter toutes sortes de pressions et de dérives, le don d’organes et de tissus humains est anonyme et gratuit en France.

Contact France Adot 79 au 06.89.38.02.18. Site internet : www.france-adot.org

Article tiré de la Nouvelle République du 27 Janvier 2016

annelise • 28 janvier 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *