Montagnes d'espoir, le blog d'Annelise

Vivre ses passions

0

Se faire dépister à temps… Article tiré du Journal de Saône et Loire

trois-sites-en-bearn-proposeront-le-depistage-gratuit-des_1011700_490x449p Aujourd’hui plus que jamais sensibilisé à la nécessité de se faire dépister pour mieux protéger ses reins, le Bressan Guy Bert aurait pu éviter la greffe si la maladie avait été détectée plus tôt.

Aujourd’hui plus que jamais sensibilisé à la nécessité de se faire dépister pour mieux protéger ses reins, le Bressan Guy Bert aurait pu éviter la greffe si la maladie avait été détectée plus tôt.

Un point dans le dos

Souffrant d’un point dans le dos, il n’a pas vraiment fait attention à cette douleur insidieuse et récurrente, jusqu’au jour où un matin, il s’est mis à uriner du sang. Guy prend donc rendez-vous chez son médecin généraliste qui l’envoie consulter chez un néphrologue chalonnais. Le diagnostic tombe en 1988 : Guy est atteint de la maladie de Berger. Dix après, l’état de son rein se détériore au point d’en arriver à la dialyse le 23 février 1999. Des dialyses qui ont duré sept ans jusqu’à sa greffe de rein le 26 novembre 2005. Au début, il les faisait à l’hôpital, puis il les a faites à domicile.

De la dialyse à la greffe

« Heureusement que j’ai eu un employeur compréhensif (N.D.L.R. : l’entreprise Mairet à Simard), avoue Guy. Mon patron me donnait mes matinées pour faire mes dialyses. L’après-midi, je retournais au travail. Ce n’était pas la joie, car j’étais souvent très fatigué après. Par exemple, avant, quand j’étais dialysé, je m’y reprenais par deux fois pour tondre ma pelouse. Maintenant, avec la greffe, je fais tout en une fois sans problème ! » Ses ennuis de santé l’ont obligé à arrêter le foot. « Je n’avais plus que la pétanque pour seule activité physique. » Désormais, depuis que sa vie est redevenue comme avant, il essaye tous les ans de faire les jeux nationaux des transplantés et dialysés.

Même s’il ne peut pas rattraper le temps perdu par la maladie, Guy invite tout le monde à se faire dépister. « C’est gratuit et très simple à faire. Ce geste préventif permettra de conserver la bonne santé de vos reins. »

Dépistage gratuit. Stand d’information jeudi 25 mars de 9 heures à 12 h 30 et de 14 à 17 heures à l’Espace Santé Prévention à Chalon-sur-Saône (1, place Ste -Marie).

annelise • 7 mars 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *