Montagnes d'espoir, le blog d'Annelise

Vivre ses passions

8

Un retour très fort… des vies de sauvées…

indexIl m’est arrivé une chose à laquelle je n’aurais jamais pensé faire face un jour… C’est vrai je milite pour le don d’organes, je fais en sorte de montrer ce qu’est la vie de greffée avec ses avantages et ses inconvénients, mais que ce n’est que du bonheur.

Il y a quelques jours, je croise un couple de personnes que je connais de vue depuis de nombreuses années, qui m’arrêtent et me disent : vous savez votre article dans le journal de l’autre jour, il nous a aidé. Le Monsieur s’en va… Je reste un peu étonnée et je réponds bêtement, et bien c’est gentil.

Et là, la dame me prends la main et me dit d’une voix grave : le jour où votre article est paru, notre fille était en weekend chez nous avec son mari et son fils. Elle a lu votre article et nous a dit, si un jour il m’arrive quelque chose, donnez mes organes.

Là je me suis sentie un peu mal… j’ai sent sa main serrer la mienne un peu plus fort et ses yeux se sont remplis de larmes… j’ai compris tout de suite et j’ai sentie les larmes me  monter  aux yeux mais je n’ai rien voulu laisser paraître… La dame m’a dit que peu de temps avant Noël, leur fille a fait un violent AVC et que la question du don d’organes c’était posée. Comme elle avait émis son choix devant eux grâce à l’article, avec leur gendre, ils ont pu prendre la décision de dire Oui au prélèvement sereinement, malgré leur douleur et leur peine.index

Et moi, je me trouvais là, je n’ai pas su quoi répondre… je lui ai serrée les mains très fort, je lui ai souri et elle est partie. J’ai tellement été prise au dépourvu que je n’ai même pas eu la présence d’esprit de dire merci. Merci d’avoir fait ce geste, Merci d’avoir sauvé des vies…

Cela renforce encore plus mon envie de militer pour le don d’organes, je me dis que je ne fais pas tout cela pour rien. Voilà la preuve réelle qu’il est important de dire son choix rapidement à ses proches, en  plus d’avoir la carte de donneurs d’organes.

Ce moment a été troublant, fort, mais au combien me conforte dans mon combat.

J’espère que je recroiserais rapidement ce couple… juste pour leur dire MERCI. et de prendre le temps de discuter avec eux pour leur parler de cette vie merveilleuse qui est la vie de greffée… qu’ils comprennent la puissance de leurs dons d’amour.

 

Si vous souhaitez des cartes de donneurs, dîtes le moi, et je vous les ferais parvenir, mais surtout souvenez vous, le plus important c’est de l’avoir dit .P1010593

 

annelise • 26 janvier 2014


Previous Post

Next Post

Comments

  1. kristl 26 janvier 2014 - 17 h 56 min Reply

    bouleversant…

    • annelise 27 janvier 2014 - 5 h 35 min Reply

      Oui bouleversant comme tu dis… cela m’a bouleversée pendant quelques jours.

  2. PICARD SYLVIE 26 janvier 2014 - 20 h 15 min Reply

    formidable !!! moi aussi je n’hésite pas à en parler lorsque je rencontre des gens
    suis très contente de lire vos articles et vos messages. N’étant pas unegrande sportive, vs me motivez .. Bon, je fais de la marche, du vélo et du ménage !!!

    • annelise 27 janvier 2014 - 5 h 40 min Reply

      Merci Sylvie,
      vous voyez que vous faites du sport!! parce que faire du ménage c’est du sport!! nous les femmes ont le sait 🙂
      Bravo de faire de la marche et du vélo, c’est du sport!! Le plus important c’est de trouver une activité qui vous plait et de le faire régulièrement.
      Vous habitez Dijon?
      Cordialement
      Annelise

  3. Moser 27 janvier 2014 - 4 h 28 min Reply

    C’est très bien Annelise il faut en parler articles dans les journaux interpellés les médias encore et encore *Respect pour cette famille*

    • annelise 27 janvier 2014 - 5 h 37 min Reply

      Oui je continue mon combat, encore plus motivée que jamais…
      J’ai tellement de respect, j’espère vraiment les croiser rapidement, juste pour les remercier… j’espère ne pas les avoir déçue en ne sachant que répondre…

  4. BRUNIER 29 janvier 2014 - 9 h 28 min Reply

    Nous aussi nous avons aimés cet article.
    Nous venons d’être contacté par le représentant dans la vallée du NICE-MATIN pour faire un article sur notre histoire et le livre Don d’amour, DON de vie.
    Si accepté par la direction publication vers fin février. Peut être que ça va nous aider à avancer, je dois reconnaître qu’en ce moment je me pose la question de continuer les actions. Les gens deviennent difficile à bouger y compris pour les maladies qui les concernent. Beaucoup pensent qu’ils s’agit d’une opération commerciale ?
    Alors lire ces lignes redonnent un peu d’espoir dans les Montagnes.
    André Brunier

    • annelise 31 janvier 2014 - 7 h 17 min Reply

      Il faut continuer les actions même si les retours sont longs parfois… Il faut aller vers les autres, essayer de travailler avec les médecins pour essayer de voir si tu peux parler avec des dialysés qui se posent la question pour le don du vivant.
      Il faut avancer avec humilité, discrétion mais surtout avec détermination et ne jamais baissé les bras
      Gros bisous à toi et sylvie

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *